Version françaiseVersion anglaise
S'enregistrer | Devenir membre  
Recherche : Envoyer la page à un amiForums de discussions
> Lieux > Musée du Louvre > Antiquités égyptiennes > L'Ancien Empire


Cliquer pour voir les photos de la salle

Vue panoramique  Voir tabloid
L'Ancien Empire
Le scribe accroupi
Section 31 sur 41

Lieu : Musée du Louvre
Antiquités égyptiennes
Aile Sully - Premier étage - Section 22
Egypte antique
Ancien Empire (approx. de 2790 à 2181 avant J.C.)


Région en relation : Egypte

Ouvert tous les jours sauf lundi, mardi et samedi
Nocturne mercredi


La civilisation égyptienne commence avec l'avènement de la troisième dynastie des This, en Haute Égypte, qui sera marquée par le déplacement de la capitale plus au Nord, à proximité du Mur Blanc, construit par Ménès.

   Histoire   

La ville prendra un peu plus tard le nom de Memphis. Ce transfert répondra au double souci de se rapprocher du centre religieux d'Héliopolis (Iounou en égyptien) ainsi que de mieux surveiller les frontières de Syrie et les routes menant à la péninsule sinaïtique.

La proximité de la côte favorisera les relations commerciales avec les peuples des îles méditerranéennes et les ports syriens, notamment Byblos. L'institution monarchique, absolutiste sous les IIIème et IVème dynasties, s'affaiblira la Vème et deviendra progressivement impuissante sous la VIème.

La IVème sera celle des bâtisseurs des pyramides. La Vème dynastie, originaire d'Héliopolis, marque l'entrée de Rê au sommet du panthéon égyptien.

IIIème dynastie
Période allant d'environ de 2790 à 2694 avant Jésus-Christ

La civilisation égyptienne commence sous la IIIème dynastie.

Nom d'Horus : Sanakht
Nom de la Liste d'Abydos : Nebka
Nom grec : Toureis
Période de règne approximative : 2790 à 2770 avant Jésus-Christ

Nom d'Horus : Djeser
Nom de la Liste d'Abydos : Djeser (Zoser)
Nom grec : Nécheréphés
Période de règne approximative : 2770 à 2730 avant Jésus-Christ

Le règne de Djeser inaugure une période de grand essor et l'apparition d'une architecture de pierre ambitieuse illustrée par l'imposant complexe de la pyramide à degrés de Saqqarah. Pour Sésostris II, Djeser est ancêtre le plus magnifique, le roi Sacré par excellence. Ce pharaon, habile et intelligent, va jouer un rôle important dans la place prise par le spirituel dans l'Egypte ancienne.

Rompant avec les traditions de ses prédécesseurs il abandonne son mastaba funéraire en construction près d'Abydos et fait construire la première pyramide, véritable complexe architectural entouré de murailles dont l'escalier doit permettre de conduire l'âme du roi au ciel pour se transformer en lumière. Représentant de dieu sur terre, Djeser indiquera aux hommes chemin qui conduit à la vie éternelle par une renaissance après la mort.

Le passage à la pierre nécessitera une main d'oeuvre considérable et qualifiée. Elle sera essentiellement mobilisée pendant la période de crue du Nil selon un système de rotation des équipes sophistiqué. Ce grandiose complexe funéraire, construit par son chef des prêtres, architecte et médecin Imhotep, confirmera le degré d'autorité, d'organisation et de puissance du pouvoir égyptien de l'époque en la personne du Pharaon.

Le roi Djeser mènera plusieurs campagnes contre les Asiatiques (syriens, phéniciens et cananéens de l'époque) ainsi que contre les nomades du Sinaï afin de protéger l'accès aux mines. On a retrouvé des graffitis et son serekh à Ouadi Maghara.

Une stèle, trouvée dans l'île de Sehel située au Sud d'Assouan et attribuée sans certitude à Ptolémée V, évoque la famine qui frappera l'Egypte en l'an 18 du règne du roi Djeser. Celle-ci durera 7 ans. Le pharaon fera de nouveau appel à Imhotep, qui deviendra plus tard son vizir. Il lui enseignera que le Nil prenait naissance à Eléphantine sur le territoire consacré au dieu criocéphale Khnoum. Cette divinité, au corps d'homme et à la tête de bélier, est souvent représentée dans l'attitude d'un potier qui crée des créatures vivantes humaines avec de la terre. Khnoum apparaîtra alors en songe au pharaon et lui promettra des crues plus abondantes. Djeser publiera un décret qui rendra son culte obligatoire sur les terres entourant le Nil à partir d'Eléphantine jusqu'en Basse Nubie.

Certains considèrent cette version des faits comme un simple prétexte élaboré de toute pièce par le clergé d'Eléphantine pour justifier l'annexion de la Basse Nubie par l'armée de Djeser. La stèle retrouvée marquerait l'emplacement d'un ancien temple contenant des documents qui ont inspiré Ptolémée V dans la retranscription de cet événement sur cette fameuse stèle dite de la famine. Les inscriptions qui y figurent comptent parmi les rares écrits qui indiquent correctement les trois noms du roi Djeser correspondant aux trois listes d'Horus, de Nesoutbity et de Nebty. Ce monument cite également le nom d'Imhotep avec ses principaux titres : "Grand chancelier de Basse-Egypte, prince royal, grand prêtre d'Héliopolis, médecin royal, architecte et chef des principaux corps de construction des grands chantiers ..."

Les bases de la civilisation et le contexte politique vont permettre l'émergence d'un empire qui sera constitué progressivement à partir de cette période. La dynastie ne marque pas une rupture avec les précédentes. Elle cristallise la mise en culture de terres fertiles, l'instauration d'une religion, l'existence d'une langue unique et d'une écriture ainsi que la consolidation des frontières d'un territoire étendu et plus ou moins unifié pour donner naissance à une civilisation unique en son genre. L'architecte, sage et écrivain Imhotep figure parmi l'un des premiers grands noms de l'histoire de l'humanité. Memphis, capitale du royaume, remplace Abydos et exerce un pouvoir fort et centralisé sur les nomes ou provinces dirigées par des nomarques contrôlés par le pharaon.

Nom d'Horus : Sekhemhet
Nom de la Liste d'Abydos : Djéser Téti
Nom grec : Mésochris
Période de règne approximative : 2730 à 2724 avant Jésus-Christ

Nom de la Liste d'Abydos : Néferka
Nom grec : Achès

Nom de la Liste d'Abydos : Hou (Houni)
Nom grec : Kerphérès
Période de règne approximative : 2718 à 2694 avant Jésus-Christ

IVème dynastie
Période allant d'environ de 2694 à 2563 avant Jésus-Christ

Le roi, appelé le dieu bon, disposera de tous les pouvoirs. Snéfrou, premier roi de cette lignée, créera la charge de vizir, également juge de la grande porte, qui sera confiée de façon quasi exclusive à des princes de la famille royale. Ce dernier cumulera de nombreuses fonctions parmi lesquelles celles de préfet, juge, chancelier, administrateur des finances, rédacteur des décrets royaux. Il sera secondé par deux chanceliers, portant le titre de chef des soldats et de directeur des magasins d'armée. La direction des travaux du roi sera assurée par un ministre ad hoc.

Un monarque, choisi souvent parmi les fils ou les petits-fils du souverain, dirigera chacun des 22 nomes de la Haute-Egypte et les 20 nomes de la Basse-Egypte. Guide du pays et directeur des magasins, chaque monarque assurera la perception des impôts et supervisera la justice au sein du nome placé sous son autorité. La justice, rendue par une assemblée de notables dans les villes et par des juges des champs dans la campagne, disposait d'une chambre d'appel. Les affaires contentieuses étaient portées devant les six grandes Chambres des ordonnances aux Sarou présidées par le vizir. Les monarques seront également responsables de l'entretien des canaux et de l'exploitation des terres. En théorie, la terre et ses produits appartiennent au Pharaon. Les terres royales, qui représentaient la majeure partie de l'Égypte, seront cultivées par des serfs attachés à la glèbe.

La condition sociale des Egyptiens dépendra des fonctions exercées. Les courtisans toucheront une rente alimentaire quotidienne et disposeront souvent du privilège de posséder un tombeau et d'y pratiquer les rites osiriens. Les artisans et les paysans, rémunérés au prorata de leurs productions, financeront indirectement les fonctionnaires royaux chargés de les surveiller.

Nom Nebty : Snéfrou
Nom du Papyrus de Turin : Snéfou
Période de règne approximative : 2694 à 2665 avant Jésus-Christ

Snéfrou, premier roi de cette lignée, crée la charge de vizir chargé d'administrer au nom du roi. Il fait établir le recensement du bétail et organise plusieurs expéditions en direction du Sinaï, des carrières de Nubie qu'il fera exploiter plus efficacement, du Liban pour rapporter du cèdre et du sapin destinés au bois de charpente ainsi que de la Libye.

Il achèvera la pyramide d'Houni, à Meïdoum, et fera construire la pyramide rhomboïdale et la pyramide rouge de Dahshour. Le mobilier de la chambre funéraire de la reine, Hetephérès, retrouvé dans un puits secret situé à proximité de la pyramide édifier par leur fils Chéops, laisse à penser que Snéfrou était un roi bon vivant et un esthète. La construction de l'immense pyramide de Gizeh, aux parois lisses, durera trente années.

Nom Nebty : Koufhou
Nom grec : Chéops
Nom du Papyrus de Turin : Khoufou
Période de règne approximative : 2665 à 2626 avant Jésus-Christ

Le règne de Chéops, en égyptien Khoufou, abréviation de Khnoum-koue-foui (Khnoum me protège) est peu connu. La tradition littéraire de la première Période Intermédiaire ne lui accorde pas une bonne réputation. Il donnera naissance à deux fils, Djedef Rê (Didoufri) qui lui succède et Kaouâb, le prince héritier qui disparaîtra avant son frère et n'accèdera pas au trône.

Nom Nebty : Djedef Rê
Nom grec : Didoufri
Nom du Papyrus de Turin : Djedef Rê
Période de règne approximative : 2626 à 2618 avant Jésus-Christ

Didoufri, l'un des fils de Chéops, aurait pris le pouvoir en tuant son frère Kaouâb, avant d'être lui-même assassiné par Chéphren. Il est le premier à porter dans sa titulature le nom de "fils de Rê" et quitte Gizeh pour se faire enterrer à Abou Roach.

Nom Nebty : Khâef Rê
Nom grec : Chéphren
Nom du Papyrus de Turin : Khâef Rê
Période de règne approximative : 2618 à 2593 avant Jésus-Christ

Kaouâb, le prince héritier, meurt avant son frère et c'est Chéphren, le demi-frère de Didoufri qui prend la succession. Il conserve le titre de fils de Rê en développant l'affirmation de l'importance d'Atoum face à Rê, et laissera derrière lui le grand Sphinx de Gizeh.

Nom Nebty : Menkaou Rê
Nom grec : Mykérinos
Nom du Papyrus de Turin : Menkaou Rê
Période de règne approximative : 2593 à 2569 avant Jésus-Christ

On se sait rien de Mykérinos, auteur de la troisième grande pyramide.

Nom Nebty : Chepseskaf
Nom du Papyrus de Turin : Chepseskaf Période de règne approximative : 2569 à 2563 avant Jésus-Christ

Dernier roi de la lignée, qui achèvera le complexe funéraire de son père, Mykérinos, mais se fera enterrer à Saqqarah.

Vème dynastie
Période allant d'environ de 2563 à 2364 avant Jésus-Christ

D'après Manéthon, la Vème dynastie serait originaire d'Éléphantine. Une ancienne légende égyptienne prétendra que les trois premiers rois de cette dynastie seraient nés à Sokhebou, dans le Delta. Ils auraient été les fils que le dieu Rê aurait conçus avec la femme d'un grand prêtre. Certains en déduiront que la Vème dynastie arrivera au pouvoir avec l'aide du clergé d'Héliopolis, dont la richesse et la puissance s'étaient développées à la fin de la IVème dynastie. Cette dynastie instituera la coutume d'entourer le nom royal d'un cercle symbolisant l'orbite solaire, qui s'allongera en ovale, et que l'on appelle le "cartouche" royal.

La Vème dynastie marque l'entrée de Rê, le dieu d'Héliopolis, au sommet du panthéon égyptien. Les pharaons, fils de Rê, adosseront parfois le nom du dieu à leur patronyme : Sahou Rê, Neferirka Rê, Neferef Rê ou Néouse Rê.

Les pharaons entreprendont des expéditions dans le Sinaï et aux frontières sud du pays, en direction de la Nubie. L'Ancien Empire sera alors au sommet de la gloire.

Ouserkaf
Nom donné par la Liste de Manéthon : Ousercherès
Période de règne approximative : 2563 à 2555 avant Jésus-Christ

Ouserkaf, neveu de Mykérinos fera construire un temple consacré à Atoum Rê à Saqqarah. Celui-ci sera doté d'une large rampe partant du sanctuaire d'accueil jusqu'à la grande cour centrale dans laquelle se trouvait l'autel des sacrifices et un grand obélisque. Niouser Rê Ini, sixième pharaon de la cinquième dynastie de Memphis, mettra un terme à la série des six temples solaires, dont cinq seront érigés à Abousir, et recommencera à construire des pyramides à Saqqarah.

Sahou Rê
Nom donné par la Liste de Manéthon : Sephrès
Période de règne approximative : 2555 à 2541 avant Jésus-Christ

La Vème dynastie conduit les armées royales à l'extérieur des frontières du pays, vers le Nord et vers le Sud. Les reliefs du temple funéraire du successeur d'Ouserkaf, Sahou Rê, montrent des représentations de pays vaincus et le retour d'une expédition maritime, probablement à Byblos avec des prolongements dans l'arrière-pays syrien. On lui prête également une campagne contre les Libyens. Sahou Rê creusera le canal qui relie la Mer Rouge à la Méditerranée. Il conduira, à la tête d'une armée puissante, la première expédition en direction du pays de Pount.

Néferirkja Rê Kakaï
Nom donné par la Liste de Manéthon : Népherchérès
Période de règne approximative : 2541 à 2521 avant Jésus-Christ

Le règne des successeurs immédiats de Sahou Rê, Néferirka Rê-Kakaï, Chepseska Rê, Néferef Rê, est peu connu.

Shepseska Rê-Ini
Nom donné par la Liste de Manéthon : Sisirès
Période de règne approximative : 2521 à 2514 avant Jésus-Christ

Le règne des successeurs immédiats de Sahou Rê, Néferirka Rê-Kakaï, Chepseska Rê, Néferef Rê, est peu connu.

Néferef Rê
Nom donné par la Liste de Manéthon : Chérès
Période de règne approximative : 2514 à 2494 avant Jésus-Christ

Le règne des successeurs immédiats de Sahou Rê, Néferirka Rê-Kakaï, Chepseska Rê, Néferef Rê, est peu connu.

Niouser Rê Ini
Nom donné par la Liste de Manéthon : Rathourès
Période de règne approximative : 2494 à 2450 avant Jésus-Christ

Niouser Rê Ini recommencera à construire des pyramides à Saqqarah. Il laissera derrière lui le temple funéraire édifié à Abou Gourob, retrouvé en bon état et donnant une idée de ce que devait être son modèle héliopolitain.

Menkaouhor (Akaouhor)
Nom donné par la Liste de Manéthon : Mencherès
Période de règne approximative : 2450 à 2441 avant Jésus-Christ

Les fonctionnaires provinciaux et ceux de la Cour ne sont plus nécessairement choisis parmi les membres de la famille royale sous le règne de Menkaouhor. Ils acquièrent progressivement une certaine indépendance qui minera progressivement l'autorité centrale.

Djedka Rê Isesi
Nom donné par la Liste de Manéthon : Tancherès
Période de règne approximative : 2441 à 2397 avant Jésus-Christ

Durant son long règne, Isesi prend ses distances avec le dogme héliopolitain. Il ne construit pas de temple solaire et se fait enterrer à au sud de Saqqarah, à proximité de Memphis. Ses campagnes militaires le conduiront en direction des mines du Sinaï, d'Abou Simbel, de Byblos et du pays de Pount. L'administration du royaume, aux mains de hauts fonctionnaires qui ne sont plus dirigés, manque sérieusement d'efficacité. Les vizirs de l'époque, dont le plus célèbre, Ptahotep, connu par son Enseignement, ont laissé de riches tombeaux.

Ounas
Nom donné par la Liste de Manéthon : Ounos
Période de règne approximative : 2397 à 2364 avant Jésus-Christ

Ounas, neuvième et dernier pharaon de la Vème dynastie, construira une pyramide sur la base des écrits intitulés "La Sagesse du préfet Ptahotep". Ce recueil constitue la version la plus ancienne du "Textes des Pyramides" dont on n'a retrouvé que neuf extraits, le dernier étant celui du roi Qaka Rê Aba qui régnera sous la VIIème dynastie.

Le texte de "La Sagesse du préfet Ptahotep" rassemble les conseils d'un homme âgé concernant l'honnêteté, la justice, l'obéissance aux lois, l'amour entre époux, le respect dû au prochain. "Ah ! Osiris, c'est à toi en moi la destruction des résistances qui me retiennent. Ta majesté me dit : Instruis-le dans la parole du passé, car elle est la nourriture des enfants et des hommes. Celui qui la comprendra, marchera dans la satisfaction du coeur ..."

VIème dynastie
Période allant d'environ de 2364 à 2181 avant Jésus-Christ

Bien que puissante et présente dans les régions voisines et organisant des expéditions militaires et commerciales vers la corne de l'Afrique, la VIème dynastie voit se développer le pouvoir local de certains nomarques et la remise en cause du pouvoir central memphite qui aboutira à un profond bouleversement. Les grands fonctionnaires locaux constitueront une véritable noblesse féodale dont les intérêts seront souvent en opposition avec ceux du souverain. Ils obtiendront le droit de transmettre leurs charges en héritage, aussi les terres et les paysans qui en constituaient l'apanage.

La vallée du Nil sera colonisée jusqu'à la troisième cataracte sous la VIème dynastie. Les souverains enverront de nombreuses expéditions vers le Sud. Elles seront pacifiques sous les règnes de Pépi I, d'Houni et du Khoufhor, avant de devenir militaire sous le règne de Pépi II.

La plupart des souverains de cette dynastie seront ensevelis à Saqqarah, dans des pyramides de petites dimensions. Elles révéleront des textes religieux, gravés sur les parois de leurs couloirs, inspirés par la doctrine héliopolitainne : les textes des Pyramides. Les tombes des nobles, appelés mastabas, prendront place au pied de ces pyramides.

Téti
Nom donné par la Liste de Manéthon : Othoès
Période de règne approximative : 2364 à 2334 avant Jésus-Christ

La sixième dynastie débute dans un climat d'insurrection. Téti monte sur le trône et, afin de légitimer son pouvoir, épouse une fille d'Ounas qui lui donnera Pépi Ier. Il engage des mercenaires nubiens pour mâter la révolte dans plusieurs nomes et pour rétablir son autorité. Il confie à son architecte Mineptah-Ank-Mériré la mission de construire un double palais royal et une petite pyramide pour son tombeau de 80 mètres de côté et de 45 mètres de hauteur. Le pharaon saura s'entourer de premiers vizirs compétents, notamment Kagemmi et Méri qui rétabliront l'ordre et le pouvoir sur les nomes rebelles.

Ouserka Rê

Il n'existe pas de traces du règne d'Ouserka Rê qui aurait succédé à Téti. Il n'apparaît pas dans la liste des noms des rois selon Manéthon.

Pépi Ier
Nom donné par la Liste de Manéthon : Phios Ier
Durée de règne approximative : 35 années environ

Les 35 années de règne de Pépi Ier connaîtront plusieurs soulèvements de nomarques (chefs de Nomes) qui feront alliance dans les petites provinces pour s'opposer au pouvoir du pharaon. Les victoires remportées par le vizir Ouni dans le Sinaï et en pays de Canaan ne suffiront pas à rétablir l'autorité du roi, qui assistera impuissant à la montée du courant séparatiste qui marquera l'avènement de la VIIème dynastie. Une conspiration dans le harem laisse supposer que le règne de Pépi Ier n'a pas été pas facile. Il mènera une politique de grands travaux dans les principaux sanctuaires de Haute-Egypte à Dendera, Abydos, Eléphantine et à Hiérakonpolis.

Méren Rê
Nom donné par la Liste de Manéthon : Methousophis
Durée de règne approximative : 7 années environ

Néferka Rê Pépi II
Nom donné par la Liste de Manéthon : Phios II
Durée de règne approximative : 64 années environ

Pépi II, qui succède au court règne de son frère Méren Rê Ier, va régner 64 années sur l'Egypte. Il n'a que 10 ans lorsqu'il accède au trône. Son règne sera marqué par l'affaiblissement progressif du pouvoir central rongé par les velléités d‘indépendance des nomes et la conspiration des princes. Plus grave, la charge de vizir est dédoublée sous Pépi II de façon à coiffer séparément la Haute et la Basse-Egypte.

Méren Rê II
Mort vers 2181 avant Jésus-Christ

La liste royale d'Abydos mentionne un Méren Rê II qui n'aurait régné qu'un an et serait l'époux de Nitocris qui, selon Manéthon, sera la dernière reine de la VIe dynastie. L'Egypte tombe dans l'anarchie après sa mort qui marque la fin de l'Ancien Empire.

Menka Rê
Nom donné par la Liste de Manéthon : Nitocris (Nitôk lris)
Mort vers 2181 avant Jésus-Christ

Nitocris serait, selon Manéthon, la dernière reine de la VIème dynastie. Elle aurait entraîné dans sa mort les meurtriers de son époux. Cette figure légendaire pourrait recouvrir celle de Neith, femme de Pépi II. L'Egypte tombera dans l'anarchie après sa mort qui marquera la fin de l'Ancien Empire. La dynastie semble être victime d'une révolution sociale, au cours de laquelle les tombes royales seront violées et les nobles dépossédés de leurs biens. La bourgeoisie s'emparera du culte funéraire dont elle était jusqu'alors exclue.


   Contenu de la section    

Classement par : artistes | nature | emplacements | époques | matériaux

Acacia :

Albâtre :

Bois :

Calcaire :

Calcaire peint :

Calcaire rose :

Cristal de roche :

Cuivre :

Diorite :

Diorite peinte :

Faïence siliceuse :

Granit :

Granit peint :

Ivoire :

Ivoire d'hippopotame :

Ivoire peint :

Quartzite :


   Plus de photos   

Voir toutes les photos (12)


   Article(s) en relation   

Antiquités égyptiennes au Musée du Louvre : circuit historique Importance








France - Louvre - Orsay - Picasso - Centre Pompidou - Rodin - Guimet - Carnavalet - Cluny - Hôtel de Soubise - Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris - Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme - Château de Versailles - Grand Trianon - Petit Trianon - Parc et jardins du Château de Versailles - Jardins de Trianon - Opéra de Paris - Notre-Dame de Paris - Panthéon - Tour Eiffel - Arc de Triomphe - Les Invalides - Jardin des Tuileries - Sénat et jardin du Luxembourg - Cimetière du Père-Lachaise - Cimetière du Montparnasse - Trocadéro - La Seine - Ile de la Cité - Ile Saint-Louis - La Défense - La Concorde - Allemagne - Berlin - Château de Charlottenburg - Palais de Sans-souci - Alte Nationalgalerie de Berlin - Gemäldegalerie de Berlin - Nouvelle Galerie Nationale de Berlin - Musée d'Art contemporain de Berlin - Musée de Pergame à Berlin - Musée Bode de Berlin - Nouvelle Pinacothèque de Munich - Ancienne Pinacothèque de Munich - Pays-Bas - Musée van Gogh - Rijksmuseum - Amsterdam - Norvège - Parc Vigeland - Oslo - Italie - Musées du Vatican - Galerie des Offices - Musée du Duomo - Colisée et forums romains - Santa Maria del Fiore - Sante Croce - Saint-Pierre-de-Rome - Rome - Florence - Grande-Bretagne - British Museum - National Gallery - Belgique - Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique - Suisse - Fondation Beyeler - Musée Oskar Reinhart Am Römerholz - Kuntsmuseum de Winterthour - Grèce - Acropole d'Athènes - Delphes - Lindos - Myconos (Mykonos) - Santorin (Théra) - Turquie - Musée archéologique d'Ephèse - Musée archéologique d'Istanbul - Musée archéologique de Pergame - Musée archéologique d'Izmir - Topkapi - Sainte-Sophie - Mosquée Bleue - Palais de Dolmabahçe - Château Saint-Pierre de Bodrum - Saint-Sauveur-in-Chora - Ephèse - Hiérapolis Pamukkale - Aphrodisias - Pergame - Didymes - Milet - Priène - Sardes - Izmir - Istanbul - Bodrum - Maroc - Médina de Marrakech - Egypte - Musée égyptien du Caire - Musée de Louxor - Pyramides de Gizeh - Saqqarah - Karnak - Abou Simbel - Philae - Médinet Habou - Edfou - Memphis - Temple de la Reine Hatchepsout - Vallée des Rois - Croisière sur le Nil - Assouan - Louxor - Etats-Unis - World Trade Center - Statue de la Liberté - Ellis Island - Alcatraz - San Francisco - Las Vegas - Central Park - New York - Brooklyn - Metropolitan Museum of Art - The Museum of Modern Art de New York (MoMA) - Art Institute of Chicago - Norton Simon Museum of Art - National Gallery of Art - Palais californien de la Légion d'Honneur - Los Angeles County Museum of Art - Musée d'art de Philadelphie - Musée d'art moderne de San Francisco (SFMoMA) - J. Paul Getty Museum - Monterey - Pacific Grove - Carmel - Los Angeles - Universal Studios - Mexique - Sites archéologiques mayas - Inde - Bénarès (Vanarasi) - Fatehpur Sikri - Fort d'Agra - Taj Mahal - Cambodge - Angkor Vat - Bayon d'Angkor Thom - Cité d'Angkor - Tonlé Sap entre Phnom Penh et Siem Reap - Phnom Penh - Chine - Grande Muraille de Chine - Cité Interdite - Temple du Ciel - Palais d'Eté - Shanghai - Grottes de Yungang - Xi'an - Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an - Armée enterrée de Xi'an - Tibet - Route de Katmandou à Lahssa - Monastère Tashilumpo (Tashi-Ihum-po) - Monastère Palchoi - Monastère Deprung - Lhassa - Vietnam - Hoi An - Dalat - My Son - Nah Trang - Baie d'Ha Long - Sa Pa - Hanoï - Indonésie - Borobudur - Denpasar - Bali - Birmanie - Mandalay et ses environs - Pagan (Bagan) - Laos - Vientiane - Thaïlande - Parc archéologique de Sukhothai - Bangkok - Wat Phra Kaeo - Wat Ched Yod - Pattaya - Japon - Monuments historiques de l'ancienne Nara - Kyoto - Tokyo - Plus>
© Insecula.com 2008
(Conditions d'utilisation)

Partenaires : Gamekult.com (jeux video) | Allocine.com (cinéma) |Voyages Aufeminin
Contact : insecula@gmail.com



[cache désactivé]