English
   Le Vatican > Le Vatican > Musées du Vatican - Chapelle Sixtine > Chapelle Sixtine
Guide de visite : Chapelle Sixtine
Chapelle Sixtine


Cappella Sistina - Section 8 sur 27
Musées du Vatican - Chapelle Sixtine - Architecture intérieure
Région en relation : Le Vatican

Ouvert tous les jours sauf samedi l'après-midi et dimanche

Commanditaires : Sixte IV
Jules II
En relation avec : Moïse
Evénement : Jugement dernier
Voir le tabloid
Sixte IV (1471-1484), avide de nature et dont le règne sera marqué par de nombreux crimes et d'innombrables guerres, offrira la pourpre cardinalice à ses trois fils.
Histoire   
Les licences accordées aux bordels lui rapporteront chaque année d'énormes sommes d'argent, venant notamment des prêtres obligés de s'acquitter cet impôt pour leurs maîtresses.

Le pape fera progresser le culte des morts en s'appuyant fort habilement sur le verset de Matthieu 16.18 : "Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église et la Puissance de la mort n‘aura pas de force contre elle". Il publiera sa bulle "Salvater noster" le 3 août 1476, qui octroyait moyennant finances une indulgence plénière aux pauvres âmes du purgatoire. Les caisses du Vatican seront irriguées par d'importants flux de capitaux. Une pancarte affichée à la Sorbonne, en 1482, indiquera : "A peine dans le tronc est tombée une obole, du purgatoire une âme au paradis s'envole".

Le pape Jules II (1503-1513), qui posera la première pierre de la future cathédrale Saint-Pierre du Vatican le 18 avril 1506, financera également ce projet en promulguant une indulgence plénière. Le pape Léon X (1513-1521), devenu cardinal à l'âge de treize ans, propriétaire du célèbre monastère du mont Cassin et abbé d'un monastère à Chartres, renouvellera ces indulgences pour financer ses frasques.

Sixte IV consacrera une partie de sa fortune à la construction de la Chapelle Sixtine. Consistant en une seule nef de 40,23 mètres de longueur et de 13,41 mètres de largeur, elle sera édifiée de 1473 à 1483 sur les dessins de Baccio Pontelli.



La voûte en berceau sera divisée en lunettes correspondant aux douze fenêtres. Une grande balustrade séparera le presbytère de la partie réservée aux fidèles. Les murs seront décorés sous les fenêtres par des artistes florentins ou de l'Ombrie. Ces fresques représentent des récits de l'Ancien Testament (Histoire de Moïse) et du Nouveau Testament (Histoire du Christ). Sixte IV fera appel à Botticelli (les Épreuves de Moïse), Ghirlandaio (l'Appel de saint Pierre et de saint André), Cosimo Rosselli (l'Adoration du Veau d'or, le Sermon sur la montagne, la Cène), Luca Signorelli (le Testament, Mort de Moïse), le Pérugin (la Remise des clefs à saint Pierre) et le Pinturicchio (Moïse et Sephora en Égypte, le Baptême du Christ, fresques auxquelles collabore également le Pérugin). Quatre compositions seront détruites au cours de transformations. La chapelle sera inaugurée le 15 août 1483.

Le pape Jules II décidera de rénover la décoration de la voûte de la chapelle, auparavant peinte en bleu avec des étoiles d'or. Il en confiera l'exécution à Michel Ange en 1508. Celui-ci, travaillant au tombeau de Jules II, refusera dans un premier temps car il s'estimait sculpteur et non peintre. Contraint d'accepter, il obtiendra une totale liberté de composition et de conception. Celui-ci réalisera une oeuvre sur le thème de la création du monde comprenant plus de deux cents personnages de l'univers biblique. Travaillant couché sur le dos, sur un échafaudage monté au-dessus de la chapelle, Michel-Ange ne fera appel qu'à une seul assistant qui lui préparera et broiera les couleurs. L'artiste travaillera à cette oeuvre de 1508 à 1512. Il délimitera la voûte par la peinture d'éléments architecturaux qui forment des encadrements.

Les neuf panneaux centraux, représentant les premiers épisodes de la Genèse, développent trois thèmes : l'origine du monde, l'origine de l'homme et l'origine du péché. Cinq panneaux plus petits sont encadrés par des nus. Ces vingt ignudi, symbolisent l'homme qui médite ou l'homme ému par la grandeur de Dieu et la misère de l'homme.

Michel Ange placera sept prophètes (qui ont prédit la venue du Messie) et cinq sibylles (prêtresses antiques transmettant les messages des dieux), identifiés par des cartouches, entre les triangles qui surmontent les lunettes. Ils symbolisent l'attente de la Rédemption. Chacune de ces douze figures est accompagnée de deux génies, symboles de l'intelligence et de la volonté. Des putti en grisaille jouent sur les parapets des pilastres peints qui constituent leurs sièges.

Les triangles sphériques qui forment les quatre angles de la chapelle sont illustrés d'interventions de Dieu pour sauver son peuple. Elles représentent le serpent d'airain, la punition d'Aman, David et Goliath, Judith et Holopherne. Les triangles des voûtes et des lunettes sont ornés des rois ancêtres du Christ.

Le pape Paul III, adoptant un projet de Clément VII, commandera à Michel-Ange en 1536 la composition qui ornera la paroi surplombant l'autel. Le Jugement dernier, terminé en 1541, rassemblera plus de quatre cents personnages.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / emplacements / époques

Alessandro di Mariano dei Filipepi (Sandro Botticelli) (1445-1510)
Les Nombres 16: 1-35
Fresque murale

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Alessandro di Mariano dei Filipepi (Sandro Botticelli) (1445-1510)
Exodus 2:16-25, 3:1-6, 4
Fresque murale

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Cosimo Rosselli (1439-1507)
Fresque murale

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Cosimo Rosselli (1439-1507)
Fresque murale

Biagio di Antonio (1439-1507)
Exodus 14:15-31; 15:1
Fresque murale

Domenico di Tommaso Curradi di Doffo Bigordi (Domenico Ghirlandaio) (1449-1494)
Fresque murale

Pietro di Cristoforo Vannucci (Le Pérugin) (1450-1523)
Fresque murale

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond
de 1508 à 1509

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Fresque murale
Dimensions : 13.7 m x 12.2 m
de 1535 à 1541

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Domenico di Tommaso Curradi di Doffo Bigordi (Domenico Ghirlandaio) (1449-1494)
Fresque murale

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Luca d'Egidio di Luca di Ventura (Luca Signorelli) (1445-1523)
Deutéronome 5:1, 31:1-8, 34:1-5
Fresque murale
Bartolomeo della Gatta (1448-1502)
Deutéronome 5:1, 31:1-8, 34:1-5
Fresque murale

Alessandro di Mariano dei Filipepi (Sandro Botticelli) (1445-1510)
TEMPTATIO IESU CHRISTI LATORIS EVANGELICAE LEGIS
Fresque murale

Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni (Michel-Ange) (1475-1564)
Plafond

Cosimo Rosselli (1439-1507)
Exodus 19: 1-3, 24:12, 32: 1-24, 32:19-20, 34:1
Fresque murale

Pietro di Cristoforo Vannucci (Le Pérugin) (1450-1523)
Exodus 4:18-26
Fresque murale
Plus de photos   
Plan(s)   
Lieu(x) en relation    
Escalier conduisant à la Chapelle Sixtine (Musées du Vatican - Chapelle Sixtine)
Elément(s) en relation   
Musées du Vatican - Chapelle Sixtine
Chapelle Sixtine (28)