S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   France > Paris > Bourse-Opéra-Grands Boulevards > Galerie Vivienne
Guide de visite : Galerie Vivienne
Galerie Vivienne
Section 9 sur 20

Bourse-Opéra-Grands Boulevards
Passage(s) et galerie(s)

Catégories
Passages et galeries

Période : entre 1823 et 1826
Région en relation : Paris IIème

 
La galerie Vivienne offre trois entrées au niveau du n° 4 de la rue des Petits-Champs, du n° 5 rue de la Banque et du n° 6 de la rue Vivienne.

Voir le tabloid
Histoire   
Elle sera construite en 1823 par le président de la Chambre des Notaires Marcoux, à l'emplacement des hôtels Vanel de Serrant et du passage des Petits-Pères, d'après les plans dessinés par l'architecte François Jean Delannoy. Ce dernier concevra un décor de style pompéien néo-classique recouvert d'une verrière élégante, fait de mosaïques, peintures et sculptures exaltant le commerce. Les travaux de restauration permettront de réhabiliter les caducées, ancre et ornes d'abondance qui ornent les fenêtres en de demi-lunes ainsi que les déesses et les nymphes qui décorent la rotonde. Les mosaïques du sol seront signées G. Farchina.

Inaugurée en 1826 sous le nom de Marchoux, puis rapidement baptisée Vivienne, cette galerie tirera profit de son emplacement exceptionnel. Située entre le Palais Royal, en déclin, la Bourse et les Grands Boulevards, ce passage connaîtra un succès considérable jusqu'à la fin du Second Empire. "Aucun autre ne se trouve mieux placé que lui pour être un foyer brûlant de circulation et d'activité". L'escalier monumental du numéro 13 conduira à l'ancienne demeure de Vidocq après sa disgrace. Ce bagnard était devenu chef d'une brigade de police formée d'anciens malfaiteurs. Vivienne résistera au départ du Duc d'Orléans, devenu Louis-Philippe, pour les Tuileries.
Description   
L'installation de Jean-Paul Gaultier en 1986 a permis la résurrection de la galerie. Celle-ci héberge aujourd'hui de nombreuses boutiques de prêt-à-porter et d'objets décoratifs. Le salon "A Priori-Thé" offre atmosphère très "cosy". Juste à côté, l'atelier d'Emilio Robba embaume l'allée avec ses compositions de "fleurs d'illusion".
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

xyz
Coupole
de 1823 à 1826

xyz
Relief
de 1823 à 1826

xyz
Verrière
de 1823 à 1826
Plus de photos   
Lieu(x) en relation    
Passage des Panoramas (Bourse-Opéra-Grands Boulevards)
Galerie des Variétés (Bourse-Opéra-Grands Boulevards)
Galerie Montmartre (Bourse-Opéra-Grands Boulevards)
Métro Bourse (Bourse-Opéra-Grands Boulevards)
Article(s) en relation   
Passages couverts à Paris
Apparus à l'aube du XIXème siècle, les passages couverts connaîtront leur apogée sous la Restauration. Leur construction se concentrera sur les deux périodes comprises entre 1823 et 1828, puis entre 1839 et 1847.
Bourse-Opéra-Grands Boulevards
Galerie Vivienne (3)