S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   France > Paris > Châtelet-Les Halles > Rue Montorgueil
Guide de visite : Rue Montorgueil
Rue Montorgueil
Section 69 sur 84

Châtelet-Les Halles
Rues, avenues ...

Catégories
Rues, avenues et places

Région en relation : Paris Ier

 
La rue commence à hauteur du 2 de la rue Montmartre et du 124 de la rue Rambuteau. Elle finit au niveau du 1 de la rue Léopold Bellan et du 59 de la rue Saint-Sauveur. Son nom provient de l'ancienne voie qui conduisait au mont Orgueilleux au XIIIème siècle, dont le sommet est occupé par la rue Beauregard.

Voir le tabloid
Histoire   
La partie comprise entre les rues Montmartre et Mauconseil a porté les noms de rue Nicolas Arrode, rue au Comte d'Artois ou de la Comtesse d'Artois et de rue de la Porte au Comte ou à la Comtesse d'Artois. Réunie à la rue Montorgueil en 1792, ce tronçon a repris le nom de rue de la Comtesse d'Artois en 1814, avant d'être définitivement réuni à la rue Montorgueil en 1830.
Description   
Cette rue-marché est l'une des plus agréables de Paris. Fréquentée par une clientèle "Bobo" un peu gauche caviar qui n'a pas l'habitude de se coucher tard, cette voie piétonnière abrite de nombreux commerces traditionnels, de plus en plus luxueux, ainsi que de nombreuses terrasses de cafés qui semblent réservées aux habitués. Le quartier, devenu l'un des plus chics et les plus cher de Paris, attire essentiellement une population de trentenaires parfois enrichie par la nouvelle économie. Les déçus de la Rive Gauche, notamment du quartier de la Contrescape, ont traversé la Seine. Bien que située à proximité immédiate du Forum des Halles, la rue Montorgueil semble isolée de la pollution et de l'insécurité qui gagnent tous les jours du terrain dans le quartier. Un grand nombre de sociétés liées au Web a élu domicile à proximité.

Certaines façades de la rue sont très anciennes. Celle du numéro 78 correspond au restaurant "Le Rocher de Cancale" qui a succédé au célèbre établissement du même nom situé au 61 de la rue. Balzac évoquera souvent de ce dernier restaurant dans la Comédie Humaine. La rue Montorgueil était empruntée par les mareyeurs venus des côtes de la Manche et de la mer du Nord, qui livraient leurs poissons et crustacés aux Halles.

L'Escargot-Montorgueil, situé au 38 de la rue, a été fondé en 1875 par le restaurateur Mignard et le marchand de vins Bourreau. Théodore Lecomte assurera la succession en 1890. Il précédera André Terrail et le cuisinier Lespinasse qui prendra en charge les fourneaux en 1919. La devanture en bois date de l'origine de l'établissement. La grande marquise en fer forgé, ornée d'une enseigne en forme d'escargot, date de 1900.

La pâtisserie Sthorer, fondée en 1730 par l'ancien pâtissier cuisinier de la Cour de Lorraine, a conservé sa décoration du XIXème siècle. Le plafond peint a été réalisé par Thivet et les panneaux représentant des Renommées par Paul Baudry en 1864. L'entrée de l'immeuble est surmontée d'un dessus-de-porte du XVIIIème siècle représentant des attributs de l'Architecture.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

xyz
Hôtel ****
Hôtel ****

xyz
Brasserie
Brasseries

xyz
Restaurant français
Restaurants
1850

Anonyme
Restaurant français
Restaurants
1875

xyz
Cuisine française
Restaurants

xyz
Permanence politique

Atelier Thivet (né en 1854)
Pâtisserie
Boutiques
1730
Paul-Jacques-Aimé Baudry (1828-1886)
Pâtisserie
Boutiques
1730

xyz
Boulangerie
Boutiques
Plus de photos   
Lieu(x) en relation    
Rue Rambuteau (Châtelet-Les Halles)
Rue de Turbigo (Châtelet-Les Halles)
Rue Tiquetonne (Châtelet-Les Halles)
Rue Saint-Sauveur (Châtelet-Les Halles)
Rue Greneta (Châtelet-Les Halles)
Rue Etienne Marcel (Châtelet-Les Halles)
Rue Marie-Stuart (Châtelet-Les Halles)
Rue Mandar (Châtelet-Les Halles)
Rue des Petits-Carreaux (Châtelet-Les Halles)
Rue Bachaumont (Châtelet-Les Halles)
Châtelet-Les Halles
Rue Montorgueil (8)