English
   France > Paris > Châtelet-Les Halles > Rue Marie-Stuart
Guide de visite : Rue Marie-Stuart
Rue Marie-Stuart
Section 66 sur 84

Châtelet-Les Halles
Rues, avenues ...

Catégories
Rues, avenues et places

En relation avec : Marie Ière Stuart
Région en relation : Paris IIème

 
Située dans le quartier piétonnier Montorgueil, cette rue commence au 1 de la rue Dussoubs et prend fin à hauteur du 60 de la rue Montorgueil.

Histoire   
Le nom de la rue provient d'une erreur de l'historien Sauval, en 1724. Cette voie, anciennement habitée par les filles publiques, portait un nom sans équivoque qui sera adouci en rue Tire-Boudin. Sauval raconte : "Marie Stuart, femme de François II, passant dans cette rue en demanda le nom. Comme il n'était pas honnête à prononcer, on changea la dernière syllabe et ce changement a subsisté. De toutes les rues affectées aux filles publiques, cette rue et le rue Brisemiche étaient les mieux fournies".

En réalité, la rue Tire-Boudin était connue sous ce nom dès 1419, alors que Marie Stuart a vécu de 1542 à 1587. Cette légende sera à l'origine de l'attribution du nom de la reine à cette voie, en 1809. Elle assurait le débouché des Messagerie du Grand-Cerf au XVIIIème siècle.
Plus de photos   
Lieu(x) en relation    
Rue Montorgueil (Châtelet-Les Halles)
Rue Dussoubs (Châtelet-Les Halles)
Place Goldoni (Châtelet-Les Halles)
Article(s) en relation   
Histoire de la prostitution à Paris
Les capitulaires de Charlemagne stipuleront que toutes personnes qui racolent, aident des prostituées, ou encore tiennent des bordels, étaient passibles de flagellation.
Les adieux de Marie Stuart
Le poème de Pierre Jean Béranger sera mis en musique par Richard Wagner.
Châtelet-Les Halles
Rue Marie-Stuart