S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   France > Paris > Le Marais > Saint-Paul-Saint-Louis
Guide de visite : Saint-Paul-Saint-Louis
Saint-Paul-Saint-Louis
99, rue Saint-Antoine
Section 5 sur 5

Le Marais
Eglise(s)

Catégories
Lieux de culte

Période : entre 1627 et 1641
Commanditaire : Louis XIII ( le Juste)
Région en relation : Paris IVème

 
L'église baroque présente une façade orientée rue Saint-Antoine comprenant trois niveaux, deux corinthiens et un composite. Le rez-de-chaussée et le premier étage sont divisés en trois parties, dont le corps central est bordé par deux colonnes accouplées.

Voir le tabloid
Histoire   
Les Jésuites installeront en 1581 une "maison professe" dans les locaux actuels du lycée Charlemagne, située entre la rue Saint-Paul, la rue Saint-Antoine et la rue Charlemagne. Chassés de France en 1595, ils reprendront possessions de leurs biens en 1606. Louis XIII leur offrira, en 1619, une partie des terrains jadis occupés par l'enceinte de Philippe-Auguste, encore visible à l'angle de la rue Charlemagne et des Jardins-Saint-Paul. Le roi, qui posera la première pierre, contribuera au financement de la nouvelle église qui devait pallier à l'insuffisance de la chapelle Saint-Paul existante. La construction durera quatorze ans, de 1627 à 1641. Entreprise sous la direction d'Etienne Martellange (1568-1641), elle sera poursuivie à partir de 1629 par le père François Derand (1588-1644), qui dessinera la façade.

Il ne subsiste que trois des quatre tableaux consacrés à Saint Louis du riche décor dispersé sous la Révolution. Le quatrième, disparu, sera remplacé par une oeuvre de Delacroix intitulée le Christ au Jardin des Oliviers, commandée en 1824 par le Préfet de la Seine. Le musée du Louvre et celui de Rouen conservent deux des quatre toiles de Simon Vouet, la Présentation au Temple et l'Apothéose de saint Louis, qui ornaient le retable. Le monument funéraire du prince de Condé, construit dans le transept gauche, est aujourd'hui au musée de Chantilly. L'église héritera de la Vierge de Douleur de Germain Pilon, commandée pour la basilique de Saint-Denis par Catherine de Médicis, dont l'épreuve en terre cuite est exposée au musée du Louvre. Victor Hugo, qui habitait place des Vosges, fera dont des deux bénitiers de l'entrée en forme de coquillages, à l'occasion du baptême de sa fille.

La première messe sera célébrée par le cardinal de Richelieu en mai 1641. Le père Turmel complétera la décoration et le mobilier de l'église jusqu'en 1647. L'évêque Bossuet viendra y prononcer des oraisons. Le célèbre prédicateur jésuite Louis Bourdaloue y prêchera à de nombreuses reprises, lors du Carême et de l'Avent, entre 1670 et 1693. Madame de Sévigné assistera à tous ses sermons. Il sera enterré dans la crypte de l'église. Marc-Antoine Charpentier et Rameau seront maîtres de chapelle. Les coeurs de Louis XIII, de Louis XIV et de plusieurs princes du sang y seront longtemps conservés.

Le Parlement de Paris, qui décrétera la suppression de l'Ordre de Jésus en 1762, attribuera le bâtiment aux chanoines de Sainte-Catherine-du-Val-des-Ecoliers, dont le couvent sera rasé en 1783. L'église, qui portera le nom de Saint-Louis-la-Couture, sera dépouillée à la Révolution. Transformée en un dépôt de livres provenant des couvents détruits du quartier, elle sera également affectée au culte de la Raison. L'église, qui retrouvera son rôle religieux à l'issue du Concordat de 1802, ajoutera Saint-Paul à son nom, en souvenir de l'église Saint-Paul voisine détruite en 1796.

Baltard, chargé de sa restauration sous le Second-Empire, travaillera essentiellement à la réfection de la façade et au réaménagement du choeur. L'église sera de nouveau pillée en 1831 et 1871.
Description   
Le cadran de l'horloge au dessus du fronton curviligne, entouré de rayons de bronze doré, provient de l'ancienne église Saint-Paul détruite en 1796. Les statues des niches du premier étage et des niveaux supérieurs datent du XIXème siècle. La ville de Paris commandera celles représentant saint Louis (Lequesne), sainte Anne (Etex) et sainte Catherine (Préault) en 1860. Le plan intérieur cruciforme, sans bas-côtés ni déambulatoire, est inspiré par l'église du Gesù, la plus grande église jésuite de Rome.

D'une longueur de 61 mètres, le bâtiment comprend un vestibule, une nef de quatre travées large de 28 mètres, reliées aux chapelles par des pilastres corinthiens. La partie supérieure est entourée de tribunes qui s'ouvrent sur la nef par des arcades, tandis que la corniche est surmontée d'une balustrade en fer forgé.

Le tambour (octogonal à l'extérieur) du dôme de 55 mètres de hauteur, le troisième et le plus grand de Paris après celui des Petits-Augustins et celui de l'église des Carmes, est orné de seize pilastres encadrant des fenêtres séparées par des peintures en grisaille représentant Robert le Pieux, Clovis, Charlemagne et saint Louis, peintes par P.-J. Blanc en 1873. Les quatre médaillons sculptés qui figurent à la base de la coupole, surmontée d'une couronne à jour et d'un lanternon percé de huit fenêtres, représentent les quatre Evangélistes.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

François Mathieu Le Til
Chapelle Saint-Paul
Thème religieux
1845

xyz
Buste
1908

François Derand (1588-1644)
Coupole
Dimensions : 55 m de hauteur
Etienne Martellange (1568-1641)
Coupole
Dimensions : 55 m de hauteur

xyz
Statue

xyz
Chapelle Saint-Joseph
Thème religieux
1870

Germain Pilon (1525-1590)
Groupe
Dimensions : 50 cm x 131 cm
1586

Théodore d'Aligny (Caruelle d'Aligny) (1798-1871)
Chapelle des Fonts Baptismaux
Thème religieux
1842

Ferdinand Victor Eugène Delacroix (1798-1863)
Thème religieux
Dimensions : 3.62 m x 2.94 m
1826

Nicolas Sébastien Adam (le Jeune) (1705-1778)
Groupe
1745

Jean-Joseph Vinache (1696-1754)
L'Ange de la Religion fouettant l'Idolâtrie
Groupe
approx. de 1743 à 1745

Michel Anguier (1613-1686)
Bas-relief
Dimensions : 90 cm x 45 cm

Jacques Ninet de l'Estain (décédé en 1662)
Thème religieux

xyz
Orgue

Simon Vouet (1590-1649)
Thème religieux
1639

Leduc
Chapelle Saint-Louis
Thème religieux
1832

xyz
Thème religieux
Plus de photos   
Lieu(x) en relation    
Rue Charlemagne (Le Marais)
Rue Saint-Paul (Le Marais)
Elément(s) en relation   
Article(s) en relation   
Citations de Louis Bourdaloue
Dieu a établi les pauvres dans le monde pour recueillir ses droits en sa place.
Sermons, Sur l'aumône.
Le Marais
Saint-Paul-Saint-Louis (17)