English
   France > Paris > Quartier latin > Fontaine Saint-Michel
Guide de visite : Fontaine Saint-Michel
Fontaine Saint-Michel
Section 2 sur 5

Quartier latin
Monument(s) et édifice(s) public(s)

Catégories
Fontaines et bassins

Période : approx. entre 1858 et 1860
Période de : Napoléon III
Région en relation : Paris VIème

 
Le baron Haussmann commandera cette fontaine afin d'habiller un mur pignon inélégant situé face au pont Saint-Michel, né des destructions engendrées par le percement du boulevard du même nom.

Voir le tabloid
Histoire   
Le projet iconographique initial, ayant pour thème la Paix et incluant une statue colossale de Napoléon Ier, sera abandonné au profit de celui de saint Michel terrassant le dragon. Les quatre vertus cardinales, qui entourent le fût de la fontaine du Palmier de la place du Châtelet sur la rive opposée de la Seine, apparaissent ici au sommet de la fontaine.

Haussmann demandera à Gabriel Davioud, secondé par Flament, Simonet et Halo, de concevoir cette fontaine qui devait s'inscrire dans une hauteur de 26 mètres et d'une largeur de 15 mètres.

Davioud compensera le contrebas existant par rapport au pont par quatre vasques superposées en gradin qui versent leur eau dans une vasque semi-circulaire. Deux dragons ailés, accroupis de chaque coté du bassin, projettent un jet d'eau par leur gueule. Les enfants qui les accompagnaient autrefois, très critiqués lors de l'inauguration du 5 août 1860, ont été supprimés.

La niche centrale voûtée en cul-de-four, qui abrite la statue monumentale de saint Michel, est entourée de quatre colonnes corinthiennes en marbre rouge du Languedoc. La clef de voûte est ornée d'un médaillon aux armes de la Ville de Paris tenu par deux angelots. Des figures d'ange tenant des guirlandes décorent la frise d'entablement, tandis que des écussons à têtes de lion surmontent chaque colonne.

La statue de saint Michel, sculptée par Francisque-Joseph Duret, est placée sur un rocher en pierre de Soignies qui donne naissance à une cascade qui se déverse dans les bassins inférieurs.

L'attique en marbre polychrome, supporté par les colonnes, est orné de quatre statues de bonze représentant les vertus cardinales de la Prudence, de Jean-Auguste Barre, la Force, de Jean-Baptiste Claude Eugène Guillaume, la Justice, de Louis-Valentin Robert et la Tempérance, de Charles Gumery. La fontaine est dominée par un panneau en marbre vert portant l'inscription commémorative de la construction, entourée de deux pilastres gainés qui supporte un fronton brisé à l'origine par les armoiries de l'Empereur.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

Gabriel Davioud (1823-1881)
Statue
Fontaines et bassins
de 1858 à 1860

Jean-Baptiste Claude Eugène Guillaume (1822-1905)
Statue
Fontaines et bassins
de 1858 à 1860
Louis-Valentin Robert (1821-1874)
Statue
Fontaines et bassins
de 1858 à 1860
Charles-Alphonse-Achille Gumery (1827-1871)
Statue
Fontaines et bassins
de 1858 à 1860
Jean-Auguste Barre (1811-1896)
Statue
Fontaines et bassins
de 1858 à 1860

Francisque Joseph Duret (1804-1865)
Groupe
Fontaines et bassins
de 1858 à 1860
Plus de photos   
Lieu(x) en relation    
Pont Saint-Michel (La Seine)
Place Saint-Michel (Quartier latin)
Fontaine du Palmier (Châtelet-Les Halles)
Place Saint-André-des-Arts (Quartier latin)
Quartier latin
Fontaine Saint-Michel (3)