English
   France > Paris VIIème > Musée d'Orsay > Salle de l'Opéra
Guide de visite : Salle de l'Opéra
Salle de l'Opéra
Section 1 sur 4

Musée d'Orsay
Architecture extérieure

Artiste : Charles Garnier
Région en relation : Quartier de l'Opéra

Ouvert tous les jours sauf lundi
Nocturne jeudi

 
Une salle est consacrée à ce grand monument au fond du Musée d'Orsay. Une maquette à l'échelle de 1/100 du quartier de l'Opéra, tel qu'il apparaissait en 1914, permet de comprendre les nombreux obstacles que Charles Garnier devra surmonter.

Voir le tabloid
Histoire   
Alors qu'il était pensionnaire à la Villa Médicis, Charles Garnier s'exclamera en 1851 : "Il n'y a pas à choisir entre les arts, il faut être Dieu ou architecte". Il venait de découvrir le Parthénon.

Napoléon III sera victime d'un attentat devant le théâtre de la rue Le Peletier, le 14 janvier 1858. Felice Orsini, aidé de quelques conspirateurs italiens, lancera trois bombes dans la foule. Le couple impérial sera épargné malgré les huit morts et cent cinquante blessés.

L'empereur décidera de la construction d'un nouvel Opéra. Il déclarera le projet d'utilité publique et lancera, pour la première fois dans l'histoire des commandes officielles, un concours d'architecture. Il semble que l'idée de ce concours soit à porter au crédit de Viollet-le-Duc qui craignait l'attribution du chantier à Charles Rohault de Fleury, architecte ordinaire de l'Opéra de la rue Le Peletier. Le jury, présidé par le prince Walewski, fils de Napoléon Ier et de la comtesse Walewska, devra examiner les cent soixante et onze projets déposés. Viollet-le-Duc et Charles Rohault de Fleury seront éliminer au premier tour. Charles Garnier, architecte méconnu de trente-neuf ans, sera proclamé vainqueur à l'unanimité le 30 mai 1861. Le budget initial de vingt-neuf millions de francs sera amputé d'environ trente pour cent par le ministre des Finances.

Le Conseil des bâtiments civils imposera une réduction supplémentaire qui limitera l'enveloppe à quinze millions. Ce budget sera naturellement dépassé. La réactualisation effectuée en 1864 par Charles Garnir aboutira à une facture de vingt-quatre millions de francs. Le chantier sera plusieurs fois interrompu. Les crédits nécessaires seront affectés à des projets plus populaires, notamment à la construction de l'Hôtel-Dieu. Le nouvel Opéra sera transformé en magasin au cours de la guerre 1870-1871. Il n'en sortira pas indemne.

La République, nouvellement installée, votera les crédits nécessaires à la reprise du chantier au compte-gouttes. Il faudra attendre l'incendie de l'Opéra de la rue Le Peletier, le 28 octobre 1873, pour débloquer les sommes nécessaires à l'achèvement du chantier. Charles Garnier obtiendra six millions neuf cent mille francs et dix-huit mois de délais pour mener cette mission à son terme. Le bâtiment sera livré le 30 décembre 1874 pour un coût final de trente-six millions de francs (environ 2.2 milliards de francs actuels). Certaines parties resteront inachevées, notamment la galerie du fumoir qui ne sera jamais aménagée. Le Glacier sera livré plus tard.

Le président Mac-Mahon inaugurera le nouvel Opéra, le 5 janvier 1875, en présence du Roi et de la reine-mère d'Espagne, du Lord-maire de Londres et de deux mille invités de haut-rang venus de toute l'Europe. Charles Garnier, qui n'avait pas été invité, devra payer sa seconde loge.
Description   
Le principal problème résidait dans l'intégration du bâtiment dans un ensemble de rues conçues par le baron Haussmann. Le bâtiment fut recouvert de marbre de couleur, de porphyre vert et rose et de bronzes étincelants. La coupe longitudinale de l'Opéra indique la manière rigoureuse avec laquelle Charles Garnier organisa les différents espaces. Il désirait que quiconque passait devant le bâtiment puisse immédiatement en identifier la fonction. La maquette indique l'importance du décor de peintures et de sculptures. Charles Garnier assura la sélection de chaque élément du décor. Il concentrera son attention sur l'escalier et le foyer du bâtiment. Un grand nombre d'oeuvres exposées au Musée d'Orsay sont, d'une manière ou d'une autre, en relation directe avec l'Opéra.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

Charles Baudry (1791-1859)
Portrait
Dimensions : 81 cm x 103 cm
1868

xyz
Maquette de décor d'opéra

Jean Joseph Benjamin Constant (1845-1902)
Esquisse pour le plafond de la salle de l'Opéra Comique
Plafond
1898

xyz
Maquette de décor d'opéra

xyz
Maquette de décor d'opéra

xyz
Maquette de décor d'opéra

Jules Eugène Lenepveu (1919-1898)
Les heures du jour et de la nuit
Plafond
1872

Victor Navlet (1919-1886)
Architecture intérieure
1880

Charles Garnier (1825-1898)
Maquette
1900

Charles Garnier (1825-1898)
Maquette

xyz
Maquette

Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887)
Torchère
Dimensions : 90 cm x 260 cm x 90 cm
1873

Albert-Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887)
Torchère
Dimensions : 90 cm x 260 cm x 90 cm
1873

Maurice Boille (1883-1966)
Architecture intérieure
Plus de photos   
Plan(s)   
Lieu(x) en relation    
Elément(s) en relation   
Musée d'Orsay
1
0
Salle de l'Opéra (14)
4
3
1
2
1
1
3
2
3
2
3
2