English
   France > Paris VIIème > Musée d'Orsay > Terrasse Rodin
Guide de visite : Terrasse Rodin
Terrasse Rodin
Section 9 sur 20

Musée d'Orsay
Sculpture française

Région en relation : Paris

Ouvert tous les jours sauf lundi
Nocturne jeudi

 
La terrasse Rodin expose essentiellement des modèles en plâtre de l'artiste. La Porte de l'Enfer, Ugolin et ses enfants et la statue monumentale à Balzac, qui comptent parmi ses oeuvres les plus marquantes, sont présentés au centre de cet espace.

Voir le tabloid
Histoire   
Auguste Rodin, né le 12 novembre 1840 dans une famille modeste, aura une influence profonde sur la sculpture XXème siècle. Admis à l'école spéciale de dessin et de mathématiques, dite "la Petite École" à l'âge de quatorze ans, il suivra les cours de Lecoq de Boisbaudran et du peintre Belloc et découvrira la sculpture l'année suivante.

Ayant échoué à trois reprises au concours d'entrée à l'Ecole des Beaux-Arts, Rodin travaillera comme maçon chez plusieurs décorateurs et ornemanistes. Il entrera chez les Pères du Très-Saint-Sacrement en 1862 - après le décès de sa soeur Maria - qu'il quittera sur les conseils du père supérieur qui l'encouragera à poursuivre dans la voie artistique. Rodin collaborera avec Carrier-Belleuse en 1864, année au cours de laquelle il rencontrera Rose Beuret, une ouvrière couturière âgée de vingt ans qui lui servira de modèle et deviendra sa maîtresse. Camille Claudel naîtra la même année et Auguste-Eugène Beuret, fils naturel du sculpteur, en 1866.

Rodin accompagnera Van Rasbourgh à Bruxelles en 1870, puis sera mobilisé comme caporal dans la Garde Nationale à son retour à Paris avant d'être réformé pour sa myopie. Il retrouvera Carrier-Belleuse en Belgique, avec lequel il collaborera jusqu'en 1872. Associé par contrat au sculpteur belge Antoine-Joseph Van Rasbourgh en 1873, Rodin participera au décor du Palais des Académies à Bruxelles, peindra une série de paysages de la forêt de Soignes et réalisera des lithographies destinées au journal satirique Le Petit Comique.

Il étudiera Michel-Ange en Italie en 1875, puis exposera l'Age d'airain au Cercle artistique et littéraire de Bruxelles et au Salon des Artistes français de Paris en 1877. Il sera alors accusé d'avoir moulé sa figure sur nature.

Rodin quittera la Belgique, avec Rose, et entreprendra sa première grande tournée des cathédrales du centre de la France avant d'intégrer la Manufacture de Sèvres jusqu'en décembre 1882. Il occupera en 1880 son premier atelier du dépôt des marbres, au 182 rue de l'Université, qu'il gardera jusqu'à sa mort. L'Etat français lui achètera l'Age d'airain et commandera une porte pour le futur musée des Arts Décoratifs. Il y travaillera jusqu'à la fin de sa vie sans la livrer.

Rodin, qui vendra à l'Etat une épreuve de son Saint Jean-Baptiste en bronze en 1881, apprendra la gravure à Londres, auprès d'Alphonse Legros. Il exécutera les figures d'Adam, d'Eve et du Penseur l'année suivante et fera la connaissance de Camille Claudel, alors âgée de 19 ans, en 1883. La municipalité de Calais lui commandera un monument commémoratif à Eustache de Saint Pierre, qui deviendra le Monument aux Bourgeois de Calais et sera inauguré en 1895 en présence de Rodin.

L'année 1886, marquée par la commande des monuments à Vicuna Mackenna et au général Lynch à Santiago du Chili, sera également celle du Baiser commandé par l'Etat pour l'Exposition Universelle de 1889. Rodin illustrera l'exemplaire des Fleurs du Mal de Baudelaire appartenant à Gallimard en 1887.

Membre fondateur de la Société nationale des Beaux-Arts, le sculpteur obtiendra la commande, en 1889, du Monument à Victor Hugo pour le Panthéon et du monument à Claude Lorrain qui sera inauguré à Nancy en 1892. Son Victor Hugo assis, refusé en 1890, donnera naissance à une statue debout l'année suivante. La Société des Gens de Lettres lui commandera alors un Monument à Balzac.

Rodin, succédant à Dalou en 1893 au poste de Président de la section sculpture et vice-président de la Société Nationale des Beaux-Arts, engagera Bourdelle comme praticien. Il rencontrera Cézanne chez Monet à Giverny en 1894 et recevra la même année la commande du Monument à Sarmiento destiné à Buenos-Aires, qui sera inauguré en 1900.

La rupture avec Camille Claudel interviendra en 1898. Elle est alors âgée de 34 ans. La Société des gens de lettres refusera le Balzac en plâtre présenté au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts. La commande d'un Monument à Puvis de Chavannes interviendra en 1899, année qui sera marquée par la première exposition monographique à Bruxelles puis à Rotterdam, Amsterdam et La Haye. La grande Eve sera exposée au Salon de la Nationale.

Le Pavillon Rodin, place de l'Alma à Paris, sera inauguré à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1900. Démonté et reconstruit à Meudon l'année suivante, il servira d'atelier à l'artiste jusqu'à sa mort. Le poète Rainer Maria Rilke (1875-1926) sera le secrétaire du sculpteur du 15 septembre 1905 au 12 mai 1906. Rodin deviendra l'amant de la duchesse de Choiseul en 1904, avant de la quitter en 1912. La peintre et femme de lettres britannique Gwendolen Mary John (1876-1939), soeur du peintre Auguste John, sera également la maîtresse du sculpteur en 1904, et lui servira de modèle pour la Muse Whistler. Le Penseur sera placé devant le Panthéon en 1906.

Rodin exécutera une série d'aquarelles d'après les danseuses cambodgiennes à l'Exposition coloniale de Marseille de 1906 et y rencontrera la danseuse japonaise Hanako (1868-1945) qui posera pour lui en 1907 pour la première fois. Le grand modèle de l'Homme qui marche sera exposé au Salon de la Nationale cette même année.

Rodin s'installera à l'hôtel Biron, qui deviendra le Musée Rodin, en 1908. L'année 1911 sera marquée par la participation de l'artiste à l'Exposition royale des Beaux-Arts à Berlin et la commande par L'Etat d'un Buste de Puvis de Chavannes pour le Panthéon.

Le Bourgeois de Calais acheté par l'Angleterre pour les jardins de Westminster, sera placé devant le Parlement et l'Homme qui marche installé au palais Farnèse (ambassade de France) à Rome. La salle consacrée à Rodin au Metropolitan Museum de New York sera inaugurée en 1912. Camille Claudel sera internée l'année suivante.

Rodin tombera gravement malade en 1916. Il fera trois donations successives (1er avril, 13 septembre, 25 octobre) de ses collections à l'État. La Chambre des Députés puis le Sénat voteront l'établissement du musée Rodin à l'Hôtel Biron. Rodin y recevra une commande pour un monument à la mémoire des combattants de Verdun. Il épousera Rose Beuret le 29 janvier 1917 à Meudon. Celle-ci décédera le 14 février et Rodin le 17 novembre. Il sera enterré le 24 novembre - également à Meudon - à côté de Rose et à l'ombre de son Penseur. Le musée Rodin ouvrira ses portes au public le 4 août 1919.
Description   
La Muse Whistler, destinée à un monument qui ne sera jamais construit, occupe l'espace situé dans le prolongement de la terrasse de Lille. Les bronzes et marbres de l'artiste sont présentés sur la terrasse de la Seine, en compagnie d'oeuvres de Camille Claudel et de ses contemporains.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Buste
Dimensions : 21 cm x 43 cm x 23 cm
1905

François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Monument à James Abbott McNeill Whistler (1834-1903), peintre américain
Statue
Dimensions : 1.12 m x 2.37 m x 1.24 m
1903

François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Groupe
Dimensions : 3.96 m x 5.29 m x 1.19 m
de 1880 à 1917

François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Figurine
vers 1911
François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Figurine
vers 1911
François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Figurine
vers 1911

François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Statue
Dimensions : 1.22 m x 2.75 m x 1.32 m
1898

François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin) (1840-1917)
Nabuchodonosor - La Bête humaine
Groupe
Dimensions : 1.73 m x 1.4 m x 2.79 m
de 1876 à 1904
Plus de photos   
Plan(s)   
Lieu(x) en relation    
Boulevard Raspail (Montparnasse-Raspail)
Monuments publics - Balzac - Victor Hugo - Claude Lorrain (Musée Rodin)
L'Homme qui marche (Musée Rodin)
Camille Claudel (Musée Rodin)
La Porte de l'Enfer (Musée Rodin)
Escalier (Musée Rodin)
Jardins (Musée Rodin)
Eve (Musée Rodin)
La Porte de l'Enfer (Musée Rodin)
Portraits féminins (Musée Rodin)
Sculptures de Rodin (National Museum of Western Art (NMWA) - Tokyo)
Rodin et la sculpture française moderne (National Museum of Western Art (NMWA) - Tokyo)
Musée Rodin
Elément(s) en relation   
Musée d'Orsay
1
0
4
3
1
2
1
1
3
2
3
2
3
2
Terrasse Rodin (8)