English
   France > Paris VIIème > Musée d'Orsay > Delacroix-Chassériau
Guide de visite : Delacroix-Chassériau
Delacroix-Chassériau
Section 2 sur 38

Musée d'Orsay
Peinture française

Région en relation : Afrique du Nord

Ouvert tous les jours sauf lundi
Nocturne jeudi

 
Ferdinand-Victor-Eugène Delacroix est né à Charenton Saint-Maurice en France 26 avril 1798. Il devient élève de Pierre-Narcisse Guérin en 1815 et commence une carrière qui le verra produire plus de 850 peintures et un grand nombre de dessins, décors murals et autres réalisations.

Voir le tabloid
Histoire   
Delacroix proposera son Dante et Virgile en Enfer à l'importante exposition de Paris de 1822 et le Massacre à Chios en 1824. Cette dernière oeuvre, qui s'inspire du massacre de 20.000 Grecs par les Turcs dans l'île de Chios, sera acquise par l'Etat pour 6000 francs.

Influencé par les techniques de peintres anglais tel John Constable, Delacroix visitera l'Angleterre en 1825. Ses promenades dans les galeries, visites dans les théâtres et l'observation de la culture des Anglais en général produiront une impression durable sur lui.

Entre 1827 et 1832, il abordera les thèmes historiques et peindra La bataille de Nancy et La bataille de Poitiers. Le poète Lord Byron lui inspirera la mort de Sardanapale pour le Salon de 1827. Delacroix produira également 17 lithographies pour illustrer l'édition française du Faust de Goethe. La Révolution française de 1830 lui inspirera le fameux La liberté guidant le peuple.

Le peintre trouvera une nouvelle source d'inspiration à l'occasion d'un voyage au Maroc, en 1832. Il peindra un ensemble de tableaux muraux pour la chambre du roi, au Palais-Bourbon, et poursuivra ce genre d'exercice jusqu'en 1861, notamment au Louvre et au Musée historique de Versailles. La plupart de ses peintures architecturales nécessiteront de nombreuses heures de travail sur des échafaudages. Sa santé en souffrira et Delacroix décédera le 13 août 1863 à Paris. Son appartement sera transformé en Musée.

Chassériau, qui sera l'élève le plus doué d'Ingres, entrera dans son atelier à l'âge de onze ans. Il manifestera une profonde admiration pour Delacroix dans les années 1840 et tentera, avec un succès considérable, de combiner la grâce des lignes classiques du premier avec les couleurs romantiques du second de ses maîtres.

Son chef-d'oeuvre sera la décoration de la Cour des comptes, alors logée dans le palais d'Orsay, avec des scènes allégoriques de Guerre et de Paix (1844-1848). Celles-ci seront détruites par un incendie. On trouve plusieurs exemples de ses peintures décoratives dans certaines églises parisiennes. Chassériau, également un portraitiste remarquable, peindra plusieurs nus dans des compositions nord-africaines.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

Théodore Chassériau (1819-1856)
Scène extérieure
Dimensions : 118 cm x 91 cm
1852

Ferdinand Victor Eugène Delacroix (1798-1863)
Scène extérieure
1860

Ferdinand Victor Eugène Delacroix (1798-1863)
Esquisse
Scène extérieure
Dimensions : 115 cm x 86 cm
1854

Ferdinand Victor Eugène Delacroix (1798-1863)
Scène extérieure
Dimensions : 93 cm x 74 cm
1854

Antoine-Louis Barye (1795-1875)
Groupe
Dimensions : 1.01 m de hauteur
de 1854 à 1856

Antoine-Louis Barye (1795-1875)
Groupe
de 1854 à 1856

Antoine-Louis Barye (1795-1875)
Groupe
Dimensions : 91 cm x 105 cm x 70 cm
de 1855 à 1856

Paul Huet (1803-1869)
Paysage

Antoine-Louis Barye (1795-1875)
Groupe
Dimensions : 82 cm x 101 cm x 71 cm
de 1854 à 1856

Ferdinand Victor Eugène Delacroix (1798-1863)
Scène extérieure
Dimensions : 73 cm x 60 cm
1858

Alexandre-Gabriel Decamps (1803-1860)
Thème biblique
approx. de 1843 à 1861
Plan(s)   
Lieu(x) en relation    
Delacroix (Musée du Louvre)
Chassériau (Musée du Louvre)
Musée d'Orsay
1
0
4
3
1
2
1
1
3
2
3
2
3
2
Delacroix-Chassériau (11)