English
   Cambodge > Angkor > Angkor Vat > Douves
Guide de visite : Douves
Douves
Section 1 sur 5

Angkor Vat
Architecture extérieure

Région en relation : Angkor

 
Angkor Vat, isolé de la forêt par ses douves, sera le mieux placé des temples du groupe pour échapper à l'envahissement de la grande végétation et à la ruine. Lieu de pèlerinage pour les Khmers après l'instauration du bouddhisme theravâda (Petit Véhicule), le sanctuaire abritera constamment des pagodes à l'intérieur de son enceinte.

Voir le tabloid
Description   
Les archéologues effectueront d'importants travaux de débrousaillement, dégageront d'importantes quantités de terre et reconstruiront en partie la chaussée axiale. Les bâtiments, relativement en bon état, seront consolidés.

Le temple, par son caractère exceptionnel de grande composition architecturale, compte parmi les plus belles créations humaines. Son plan parfaitement affirmé et équilibré, l'harmonie de ses proportions et la pureté de ses lignes, en font l'oeuvre la plus accomplie de l'art khmer qui surprend parfois par sa complexité et ses habitudes de bâclage. Ce temple est celui qui se rapproche le plus de notre conception latine, basée sur l'unité et l'ordre classique nés de la symétrie par rapport à des axes.

L'Anglais Thomson verra dans Angkor Vat, dès 1866, le symbole du Mont Meru, centre de l'Univers. Les sept cercles de la tour centrale correspondraient aux sept cercles de rochers de ce mont, les trois terrasses du temple aux trois plates formes de terre, d'eau et de vent sur lesquelles repose la montagne cosmique, et le fossé rempli d'eau serait l'Océan. Le plan est le seul qui soit parvenu à concilier les formules de la pyramide à gradins et du temple de plain pied formant un cloître, étiré le long d'un axe est-ouest. Chaque étage de la pyramide formée par Angkor Vat est limité par des galeries à quatre gopuras et tour d'angle. La terrasse supérieure est carrée. Les deux autres, concentriques sur trois de leurs faces, deviennent rectangulaires par un allongement vers l'ouest. Les deux esplanades ainsi créées abritent des bâtiments annexes.

Les douves, bordées de gradins et d'une margelle moulurée qui encadrent l'enceinte extérieure du monument (quatrième enceinte en partant du centre), mesurent cinq kilomètres de long. Elles sont interrompues, à l'est, par une simple levée de terre ayant autrefois pu servir à transporter les matériaux venant par la rivière, et à l'ouest, par une chaussée dallée de grès, de 200 mètres de long et 12 mètres de large. Le parement de cette voie s'ornait de colonnes dégagées portant un encorbellement, dont on aperçoit quelques vestiges au droit des deux perrons latéraux donnant accès au plan d'eau. La chaussée était précédée d'une terrasse cruciforme surélevée de quelques marches, ornée de lions et bordée de nâgas balustrades.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

Anonyme
Chaussée
approx. de 1112 à 1145

Anonyme
Douves
Dimensions : 190 m de largeur
approx. de 1112 à 1145

Anonyme
Statue
approx. de 1112 à 1145
Anonyme
Statue
approx. de 1112 à 1145

Anonyme
Balustrade
approx. de 1112 à 1145
Plus de photos   
Angkor Vat
Douves (5)