English
   Chine > Pékin > Cité Interdite > Porte de l'Harmonie Suprême
Guide de visite : Porte de l'Harmonie Suprême
Porte de l'Harmonie Suprême



Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1987

Tai He Men - Section 10 sur 58
Cité Interdite - Architecture extérieure
Région en relation : Pékin

Histoire de la Chine
Dynastie Ming (de 1368 à 1644)

Voir le tabloid
La porte de l'Harmonie suprême constitue l'entrée principale des palais de la cour extérieure.
Description   
Large de neuf travées et profonde de quatre, coiffée d'un double toit, la porte occupe une surface bâtie de 1.300 mètres carrés. On y accède par un escalier de marbre.

L'empereur y administrait les affaires de l'Etat sous la dynastie des Ming. Tous les jours, de très bonne heure, les mandarins et les militaires s'y réunissaient pour attendre l'heure de l'audience impériale. L'empereur, assis sur le trône, recevait leurs hommages et réglait les affaires politiques et militaires. La salle d'audience sera transférée au Palais de la Pureté céleste dans la cour intérieure.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

Anonyme
Porte Zhao De Men
Porte
Dynastie Ming
1420

Anonyme
Zhen Du Men
Porte
Dynastie Ming
1420
Plus de photos   
Plan(s)   
Lieu(x) en relation    
Cité Interdite
Porte de l'Harmonie Suprême (2)