English
   Chine > Pékin > Ding Ling - Dingling > Chambres funéraires
Guide de visite : Chambres funéraires
Chambres funéraires



Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 2003

Palais souterrain de Ding Ling
Section 6 sur 6
Ding Ling - Dingling - Edifice(s)
entre 1584 et 1590

Région en relation : Pékin

Histoire de la Chine
Dynastie Ming (de 1368 à 1644)

Commanditaire : Zhu Yijun (Wanli)
Voir le tabloid
Les archéologues chinois ont entrepris de fouiller le tumulus en 1956, dans lequel se cache un palais souterrain à 27 m de profondeur. C'est le première chantier de cette nature en Chine.
Description   
Il fallait, dans un premier temps, déterminer l'accès qui permettait de transporter les cercueils. Les archéologues découvriront, dans le mur d'enceinte du tumulus, appelé Bao Cheng (mur précieux), au sud-est, quelques morceaux de briques tombés par terre, à la base d'une voûte qui traversait le mur. C'était l'origine du couloir d'accès. On dégagera un premier fossé profond de 20 m de long et de 3,5 m de large, qui donnera accès à un tunnel en brique comblé de terre, derrière le Pavillon de la Clarté. On creusera un second fossé profond de 30 m et large de 10 m, à l'ouest du pavillon. On découvrira une petite stèle indiquant que "le mur de diaman" se trouvait à 16 zhang (160 pieds) de distance et 3,5 zhang (35 pieds) de profondeur. Elle servira de guide aux travaux d'exploration. Selon ces indications, on creusera un troisième fossé vers l'ouest pour trouver finalement à 20 m de profondeur un deuxième tunnel de 40 m de long et de 8 m de large en pierre de taille, également comblé.

Au bout de ce couloir, les archéologues parviendront au "mur de diamant", le mur extérieur du palais souterrain. Certaines briques, replacées à la hâte, marquaient très nettement l'emplacement de la porte. Le fond de l'antichambre était constitué par une gigantesque porte en marbre blanc à deux battants, hermétiquement fermée de l'intérieur par un verrou de pierre qui avait basculé au moment de la fermeture. Les archéologues préserveront l'intégrité de la porte en glissant une tringle en fer par la fente centrale pour écarter le verrou. Les sept portes du caveau seront ouvertes de la même façon.

Le palais souterrain, d'une superficie totale de 1 195 m², se trouve à 27 m de profondeur. Il compte cinq pièces voûtées en pierre : la salle antérieure, la salle centrale et la salle postérieure, ainsi que deux salles latérales. La salle du fond (salle Xuan) est disposée perpendiculairement, en forme de "T", à la salle centrale et à la première salle, lesquelles formant un long couloir. On accède aux deux pièces latérales, de part et d'autres de la salle centrale, par deux couloirs. Les salles sont isolées les unes des autres par une grande porte en marbre blanc (3,3 m de haut, 1,7 m de large et pesant 4 tonnes), décorée de fines sculptures.


69 Ko
La salle centrale abrite trois autels en marbre blanc, chargés de tablettes funéraires de l'empereur et des impératrices. Les objets rituels sont placés devant les autels, sur cinq bases circulaires, ainsi que trois grandes vases en porcelaine à motifs de dragon, qui jadis remplies d'huile, servaient de "lampe à flamme impérissable" dans le caveau. Haute de 9,5 m, large de 9 m et longue de 30 m, la salle du fond est la plus grande pièce du palais souterrain. Elle contient trois cercueils, celui de l'empereur (centre) et ceux des deux impératrices, qui reposent sur une estrade en pierre, ainsi que 26 coffres laqués contenant de divers trésors comme objets funéraires.

Certains des 160 objets précieux découverts lors des fouilles, ainsi que des répliques, sont exposés dans deux bâtiments, construits en avant du tumulus. Parmi eux figurent une couronne de l'empereur en filigrane d'or incrustée de deux dragons se disputant une perle, quatre couronnes d'impératrice pour la grande cérémonie, décorées de 12 dragons et 9 phénix (ou 6 dragons et 3 phénix) et incrustées chacune d'environ 5.000 perles de différentes tailles, et 100 morceaux de jade, de la vaisselle en or ou argent, des bijoux, des vases en porcelaine à motifs bleus, la robe de l'empereur brodée de 12 dragons, une robe ornée de broderies représentant 100 garçons qui jouent (portée par l'impératrice Xiao Duan désirant avoir un fils).
Plus de photos   
Ding Ling - Dingling
Chambres funéraires