English
   Inde > Calcutta - Kolkata > Calcutta > Victoria Memorial
Guide de visite : Victoria Memorial
Victoria Memorial


Section 11 sur 12
Calcutta - Edifice(s)
entre 1906 et 1921

Région en relation : Calcutta - Kolkata

Voir le tabloid
Les travaux du Victoria Mémorial ont débuté en 1906, soit cinq ans après la mort de la souveraine. Ils dureront 17 ans, ce qui témoigne de leur gigantisme.
Histoire   
Le Victoria Memorial est un édifice dédié à la reine Victoria, fille du prince Edward Augustus, duc de Kent et Strathearn et de Victoria de Saxe-Cobourg-Saalfeld, elle même soeur du premier roi des belges Léopold Ier.

La reine Victoria est née à Londres le 24 mai 1819 et est décédée à Osborne le 22 janvier 1901.

Elle fut reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (1837-1901) et Impératrice des Indes (1876-1901). Son règne, qui dura plus de 63 ans, demeure le plus long de toute l'histoire du Royaume-Uni et de celui des monarques de sexe féminin.

Le règne de Victoria fut marqué par une impressionnante expansion de l'Empire britannique, devenu la première puissance mondiale, et par la révolution industrielle, période de grand changement social, économique et technologique. Ce règne fut ainsi appelé "ère victorienne", époque de splendeur (comparable dans l'imaginaire britannique à ce qu'est le siècle de Louis XIV pour les Français) mais aussi de sévérité dans les moeurs et de tensions sociales.

Victoria fut la dernière souveraine de la maison de Hanovre qui régnait sur les îles Britanniques et leurs dépendances depuis 1714, tandis que l'Électorat de Hanovre était passé à une autre branche de la maison de Hanovre en raison de loi successorales différentes. Après son décès, la couronne britannique passa à la maison de Saxe-Cobourg-Gotha (nom britannique de la maison de Wettin) représentée par son fils Édouard VII et son petit-fils George V. Ce dernier, sous la pression de l'opinion publique, changea son nom jugé trop germanique en période de Première Guerre mondiale, en Windsor (1917). Cette maison fut prolongée par son fils Edouard VII, son petit-fils Georges V, ses arrière-petits-fils Édouard VIII et Georges VI et son arrière-arrière-petite-fille, l'actuelle reine Élisabeth II.

Le Victoria Memorial est aujourd'hui un musée, sans aucun intérêt. Une partie des collections exposées sont consacrées à l'Indépendance.
Description   
L'intégralité du financement sera assuré par souscription privée. Ironie de l'histoire, durant l'exercice de sa charge d'Impératrice des Indes, la reine Victoria n'y mettra jamais les pieds.

La conception du projet sera confiée à William Emerson, qui aura pour mandat d'en faire un symbole de la puissance du Raj britannique, comparable dans son ampleur au Taj Mahal. Le marbre blanc s'imposait, il couvre l'intégralité de l'édifice.

Elève de William Burges, William Emerson était venu en Inde quarante ans auparavant. Il avait participé à la construction du Crawford Market à Bombay, en 1865, et de la Cahédrale-de-tous-les-Saints à Allahabad, entre 1869 et 1893. Cette dernière ne sera jamais achevée. Dans ses oeuvres de jeunesse, William Emerson éprouvait un certains penchant pour le style gothique, celui de ses professeurs. Il fera ensuite preuve d'un plus grand éclectisme : style vénitien, égyptien, puis indo-saracénique, un mélange de style hindu et islamique. On lui doit, dans ce registre, l'hôpital et le palais de Takhtsingji (1879 - 1895).

Le Victoria Memorial est un mélange de styles moghols et anglais. La coupole rappelle celle de la cathédrale St Paul de Londres.

William Emerson, installé à Londres et président du "British Institute of Architects", confiera la supervision du chantier à Vincent J. Esch, plus jeune que lui, qui avait commencé sa carrière d'architecte aux Indes. Il avait été sous-ingénieur à la Bengal Nagpur Railway en 1899.

Les travaux de construction du Mémorial débuteront très lentement. George Curzon, vice -roi des Indes entre 1898 et 1905, n'en verra que les prémices, sans avoir pu imposer son souhait d'une architecture simple inspirée du "vieux style italien".

Le Prince de Galles posera officiellement la première pierre en 1906, quatre ans après le début des travaux de terrassement et de fondation. Ce même prince, devenu le roi George V, fera une visite d'inspection lors d'un voyage, en 1912. Un nouveau prince de Galles, le futur Edouard VII, procédera à l'inauguration en 1921.

Le sommet du dôme est surmonté d'une statue de bronze représentant l'"Ange de la Victoire". L'oeuvre est montée sur roulements à billes, ce qui permet, malgré son poids, de tourner sur elle-même par grand vent.

A l'intérieur, tout est monumental ... et vide.
Contenu de la section    Classement par : noms / artistes / nature / époques

George James Frampton (1860-1928)
Statue de la Reine Victoria
Statue
1876
Sir Andrew Henderson Leith Fraser
Statue
1911

Google Maps
Vue aérienne du Victoria Memorial
Photo satellite

Edgar Bertram Mackennal (Edgar Mackennal) (1863-1921)
Statue du roi Edouard VII
Statue équestre
1921

Frederick William Pomeroy (1856-1924)
Statue de George Curzon
Statue

David Prain (1857-1944)
Jardins du Victoria Memorial
Jardins

Anonyme
L'Ange de la Victoire
Statue
Plus de photos   
Lieu(x) en relation    
Calcutta
Victoria Memorial (7)