English
   Maroc > Volubilis > Volubilis > Arc de Caracalla
Guide de visite : Arc de Caracalla
Arc de Caracalla



Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1997

Section 2 sur 17
Volubilis - Edifice(s)
entre 216 et 217

Région en relation : Volubilis

Empereurs romains (de 49 avant J.C. à 476)
Période des Sévères (de 193 à 235)

Voir le tabloid
Construit tardivement, l'arc de Caracalla ne se situe pas dans l'axe du Decumanus Maximus qui lui est antérieur. Sa conception reste cependant conforme à l'art triomphal romain du IIe siècle.
Description   
Il présente une arche voûtée encadrée de deux piédroits. Les deux niches placées dans ces piédroits devaient abriter une statue de divinité, aux pieds de laquelle jaillissait un jet d'eau recueilli dans un bassin. Certains détails révèlent cependant une influence locale. La représentation des Quatre Saisons dans des médaillons est plutôt inhabituelle. Mais il s'agit bien d'un monument de l'art officiel, destiné à magnifier la toute-puissance de Rome et de son empereur aux yeux des populations maures.

L'arc de Caracalla était le seul monument, avec la basilique, qui émergeait des ruines au début des fouilles. L'arche, effondrée à la suite du tremblement de terre de Lisbonne en 1755, a été restituée de manière imparfaite entre 1930 et 1934. Certains éléments de décoration (trophées d'armes par exemple) sont encore visibles au sol, à quelques mètres au Nord. L'arc était à l'origine surmonté d'un étage, absent de la restauration. Selon l'inscription qui a été replacée à son sommet, il était couronné par les statues de bronze de l'empereur Caracalla et de sa mère, conduisant tous deux un char triomphal à six chevaux. Cette inscription a livré la date de sa construction (216-217). Il semble que les habitants de Volubilis aient voulu remercier l'empereur d'une remise d'impôts.
Plus de photos   
Lieu(x) en relation    
Volubilis
Arc de Caracalla