English
  Insecula > Lieux > Musée d'Orsay > Sculpture française
Sculpture française
Musée d'Orsay
Sculpture française
20 sections, 206 éléments et 470 photos
Sections   

Rez-de-chaussée




Sculpture 1840-1875 (5)

entre 1840 et 1875
L'allée centrale est consacrée à la sculpture de la période 1850-1870, animée par plusieurs courants : le Romantisme, le retour au Classicisme sévère, le respect de la Renaissance ou l'Eclectisme.

Sculpture 1840-1875 (16)

James Pradier, sculpteur essentiellement classique, se laissera influencer par le Romantisme. Dans le même temps apparaîtra un certain retour à une sévérité dans la sculpture dont les racines puiseront dans le Classicisme.

Carpeaux (5)

Le thème tragique d'Ugolin, l'un des héros damnés de La Divine Comédie de Dante, inspirera de nombreux artistes romantiques ou symbolistes, notamment Delacroix et Rodin. Ugolin della Gherardesca, tyran de Pise au XIIIème siècle, enfermé avec ses enfants et petits-enfants par son ennemi l'archevêque Ubaldini, sera condamné à mourir de faim après avoir consommé la chair de sa progéniture.

Sculpture 1840-1875 (14)

Le Second-Empire tentera de créer son décor en faisant appel aux styles du passé et à l'histoire. Falguière, Dubois, Mercié, Christophe et Moulin seront surnommés les Florentins du fait de leur attirance par l'art de la Renaissance.

Carpeaux (10)

La carrière de Carpeaux s'étalera sur une quinzaine d'années après son Prix de Rome. Très lié à la famille impériale, il sera sollicité pour la réalisation des décors des monuments publics les plus importants du Second-Empire.


Premier étage


Terrasse Rodin (8)

La terrasse Rodin expose essentiellement des modèles en plâtre de l'artiste. La Porte de l'Enfer, Ugolin et ses enfants et la statue monumentale à Balzac, qui comptent parmi ses oeuvres les plus marquantes, sont présentés au centre de cet espace.

Terrasse Lille : Laurens-Bloch-Bartholomé-Rosso (4)

entre 1886 et 1914
Au sommet de son succès, Rodin sera obligé de s'entourer d'assistants. La plupart d'entre eux connaîtront la gloire. Certains, comme Dubois, seront marqués à jamais par l'influence du maître, d'autres, comme Schnegg et Bourdelle, rejoindront le mouvement naissant du vingtième siècle.

Terrasse Lille : Bartholomé-Desbois (4)

entre 1907 et 1934
Bartholomé sera un pionnier non reconnu (Monuments aux Morts, Cimetière du Père-Lachaise, 1889-1899).

Terrasse Lille : Bourdelle (9)

entre 1900 et 1935
Bourdelle imposera un frein au style au début des années 1900 (Tête de Combattant - Tête d'Apollon, 1900-1909 - Pénélope, 1905-1908). Héraclès Archer (1909) témoignera du génie de l'artiste pour la composition.

Terrasse Lille : Maillol (6)

entre 1896 et 1925
Ayant débuté par la peinture et la céramique, Maillol abordera la sculpture autour de 1895. Les lignes de sa Danseuse s'inspireront des formes de l'Art Nouveau.


Terrasse Lille : Joseph Antoine Bernard (5)

entre 1906 et 1925
Le titre et l'aspect massif de l'Effort vers la Nature de Bernard attestent du désir d'unifier la forme et la matière. La Danse et la Porteuse d'eau seront exécutées de manière identique.

Terrasse Seine : Rodin-Claudel (15)

L'essentiel des oeuvres en bronze et en marbre de Rodin détenues par le Musée d'Orsay est exposé sur cette terrasse située dans la prolongement de celle qui porte le nom de l'artiste.


Fantin-Latour - Section 51 (17)
Salle des Fêtes

1900
La gare d'Orsay sera doublée d'un vaste hôtel de 370 chambres, également inauguré en 1900, pour accueillir les visiteurs à l'Exposition universelle de Paris.

Dalou - Section 56 (45)

Fils de gantier né à Paris en 1838, Aimé-Jules Dalou retiendra l'attention de Jean-Baptiste Carpeaux qui le fera entrer à la Petite Ecole en 1852, puis à l'Ecole des Beaux-Arts en mars 1853. Il y étudiera la peinture sous l'égide d'Abel de Pujol (1785-1861) et la sculpture dans l'atelier de Duret, l'ancien maître de Carpeaux.

Deuxième étage


Autre(s) thème(s) du lieu   
Plus sur ce thème