English
  Insecula > Lieux > Palais Royal > Architecture intérieure
Architecture intérieure
Palais Royal
Architecture intérieure
28 sections, 3 éléments et 3 photos
Sections   
Ministère de la Culture

Antichambre du ministère de la Culture
Le décor peint de Pierre Alechinsky date de 1985. Les fauteuils et canapés ont été exécutés d'après des modèles de Le Corbusier (1925).

Salon Jérôme
Chambre de parade du duc et de la duchesse d'Orléans
Le monogramme NJB (Napoléon Jérôme Bonaparte) alterne avec l'aige royal aux tympans des arcades.

Bureau du ministre de la Culture (2)
Le décor de ce bureau est attribué à Fontaine, avec le réemploi de nombreux éléments d'époque Louis XVI.

Bureau du directeur de cabinet du ministre de la Culture
Le décor de ce bureau est formé de remplois d'éléments du XVIIIème siècle par Fontaine.

Grand salon de réception de l'appartement de Marie-Amélie, épouse de Louis-Philippe
Cette ancienne salle de scéances plénières de la Cour de Cassation, divisée en bureaux en 1959, sera restaurée en 1989 d'après une gravure aquarellée de Fontaine.

Conseil d'Etat

Salle de la Section des Finances du Conseil d'Etat
Les vantaux des portes et le plafond de cette salle, restaurée en 1990, sont attribués à Constant d'Ivry.

Salle du Tribunal des Conflits
Salle à manger de la duchesse d'Orléans
1765
Les médaillons en camaïeu de cette salle aménagée par Contant d'Ivry en 1765 représentent les quatre saisons. Ils sont attribués à Demachy.

Salle des Trophées
Salle René Cassin
Le grand tableau représentant "l'Installation du Conseil d'Etat au palais du Luxembourg" est une oeuvre d'Auguste Couder.

Salle des pas perdus
Le grand escalier de Lemercier aboutissait autrefois dans cette vaste salle, à la croisée des ailes nord-est et sud-est et du bâtiment central.

Grand escalier d'Honneur
1765
Cet escalier monumental, réalisé par Contant d'Ivry à partir de 1765, menait aux appartements de la duchesse d'Orléans. La coupole qui le surmonte brise à l'extérieur la ligne des toits, mais accroît à l'intérieur l'impression de hauteur.


La salle du Contentieux
entre 1640 et 1875
L'aile du sud-est est réservée à la Section du contentieux. La salle du Contentieux occupe l'emplacement de la salle de spectacles construite en 1640 par Lemercier pour Richelieu, détruite par deux incendies en 1763 et 1781.


Bureau du Vice-Président du Conseil d'Etat
Salon des aides de Camp
Le tapis de la Savonnerie, d'époque Empire et exécuté sur les dessins de Percier, provient de la salle du Trône des Tuileries.

Salle de la Section Sociale
Les salles aujourd'hui affectées à la Section sociale et à la Section des travaux publics occupent l'emplacement de l'ancienne galerie des batailles, salle de réception de l'époque de Louis-Philippe.

Salle de la Section des Travaux Publics
Les salles aujourd'hui affectées à la Section sociale et à la Section des travaux publics occupent l'emplacement de l'ancienne galerie des batailles, salle de réception de l'époque de Louis-Philippe.

Salle de la Section de l'Intérieur
Salle du trône de Louis-Philippe
La salle de la Section de l'Intérieur est l'ancienne salle du trône de Louis-Philippe, transformée du temps du prince Jérôme Bonaparte, en "Salon de la Fontaine".

Salle de l'Assemblée générale (1)
1875
Cette ancienne salle du Tribunat, aménagée en chapelle sous Louis-Philippe, sera transformée en salons sous le Second Empire. Prosper Chabrol construira l'actuelle salle de l'Assemblée générale en 1875.


Bibliothèque du Conseil d'Etat
Salle de Bal
La bibliothèque occupe l'ancienne salle de bal créée en l'An VIII sur l'ordre de Napoléon, à partir de saisies révolutionnaires faites chez les émigrés. La bibliothèque, incendiée par les insurgés de la Commune, sera reconstituée par des dons et des legs. Elle contient environ 60.000 volumes.

Chapelle
Cette chapelle néo-gothique sera édifiée sous le Second Empire par Prosper Chabrol pour le prince Napoléon et la princesse Marie-Clotilde de Savoie.

Salle Napoléon
Cette unique salle du Conseil d'État qui se trouve dans l'aile Montpensier est l'ancien "salon des colonies" aménagé par Klagmann et Chabrol à l'époque où Jérôme Bonaparte était ministre des Colonies (1858-1859).

Conseil Constitutionnel

Grand salon du Conseil Constitutionnel
La décoration de ce salon, incendié en 1848, sera revue par la princesse Marie-Clotilde de Savoie, mariée au prince Jérôme Napoléon en 1859, fils du roi Jérôme de Westphalie.


Salle des séances du Conseil Constitutionnel
Cette salle est l'ancien salon de travail de la princesse Marie-Clotilde de Savoie.

Bureau du Président du Conseil Constitutionnel
Ce salon d'angle est l'ancienne chambre à coucher de la princesse Marie-Clotilde de Savoie.

Antichambre du bureau du Président du Conseil Constitutionnel
Les fauteuils et le canapé "Plaisir de plage", de Charles Dufresne (1930) sont recouvert de tapisseries de Beauvais.

Autre(s) thème(s) du lieu   
Plus sur ce thème