S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Insecula > Macao
Macao
Pays : Chine
Continent : Asie
Près de : Hong Kong
Population : .461.000 hab.
Superficie : 28 Km²
Monnaie : Pataca
Statut : RAS
Macao (Macau en portugais - Aomen en mandarin) est une région administrative spéciale chinoise (RAS). Hong Kong, qui lui fait face de l'autre côté du delta, à environ 70 kilomètres, bénéficie du même régime. Macao fut une possession portugaise du XVIème siècle à 1999, avant sa rétrocession à la Chine. Macao est gouvernée selon le principe "un pays, deux systèmes", et bénéficie de ce fait d'une large autonomie économique et politique par rapport au pouvoir central. La prospérité de Macao est en grande partie fondée sur un tourisme de jeux d'argent en pleine expansion. Le chiffre d'affaires des casinos y est plus élevé qu'à Las Vegas.

Géographie
Macao est situé sur la mer de Chine méridionale, sur la rive ouest du delta de la rivière des Perles. Le territoire est frontalier de la province du Guangdong. Il s'agit d'une région densément peuplée et ouverte aux investissements extérieurs. Canton est situé un peu plus en amont, à environ 150 kilomètres.

Le territoire de Macao est exigu, plutôt plat, et densément urbanisé. Il est composé d'une péninsule, la péninsule de Macao, et de deux îles, Taipa et Coloane. La superficie totale est de 28,2 km², dont 8,9 km² pour la péninsule. Une île artificielle a été construite pour accueillir l'aéroport. Des ponts relient la péninsule, les îles et le continent. La Zone économique spéciale de Zhuhai, qui comme Shenzhen avec Hong Kong, a été créée à la fin des années 1980 pour favoriser le développement économique chinois.

La géographie de Macao a été fortement influencée par la création de polders permettant la création d'un nouveau port et d'un quartier d'affaire. Les anciennes villas portugaises qui jalonnaient la côte sont aujourd'hui intégrées à al ville.

Climat
Le climat est subtopical humide.

Démographie
Avec 16 341 habitants par km² en 2008, Macao possède l'une des plus fortes densités de population au monde. Depuis la rétrocession du pays, la quasi-totalité des portugais européens ont quitté le pays. La majorité des natifs a choisi la nationalité portugaise. Macao a le taux de fécondité le plus bas au monde.

Histoire
Cette enclave portugaise en Chine fondée en 1557 par des missionnaires et marchands est le plus ancien comptoir européen en Chine. Le territoire avait été donné au Portugal par l'Empire du milieu pour son aide apportée dans la lutte contre la piraterie. Vers 1740, la population de Macao était d'environ 40 000 habitants. Elle restera à ce niveau durant près de deux cents ans. La ville demeura une plaque tournante du commerce d'Extrême-Orient jusqu'au début du XIXème siècle. Macao deviendra une zone de port franc en 1845.

Le gouverneur portugais Ferreira do Amaral fut assassiné le 22 août 1849, probablement sur ordre de la Chine, pour avoir pris de nombreuses dispositions renforçant la souveraineté du Portugal sur le territoire de Macao. Cette période marqua le début d'un déclin qui allait durer plusieurs décennies.

Le traité de Tianjin (Tientsin) signé le 1er décembre 1887 confirma "l'occupation permanente et l'administration de Macao et ses îles adjacentes par le gouvernement du Portugal". Le déclin de Macao se poursuivra. Le commerce international fit place à l'activité industrielle, au tourisme et aux jeux.

Au cours des siècles de colonisation, la population de Macao se composa d'éléments portugais, macanais et chinois, sans négliger les apports des autres possessions portugaises en Asie et en Afrique. Cette population indigène mixte donnera naissance a une culture particulière et un patrimoine historique important accumulé au cours de quatre siècles, notamment en matière d'architecture. Le gouverneur de Macao était désigné par le roi de Portugal puis par le président de la république portugaise après consultation des autorités locales.

Durant toute la Chine se trouva en pleine révolution et en même temps dépecée par les seigneurs de la guerre.

Macao demeura à l'écart des évolutions politiques et économiques de la Chine continentale durant la première moitié du XXème siècle, sauf de façon occasionnelle lorsque des dirigeants nationalistes ou révolutionnaires vinrent y trouver refuge. Macao connut un grand afflux de Chinois du continent au début des années 20. Sa population augmenta à plus de 100 000 habitants.

Le Japon, qui occupait toute la côte chinoise au cours de la seconde guerre mondiale, épargnera Macao, contrairement à Hong Kong.

Après la victoire des communistes de 1949 en Chine, le territoire de Macao connut une croissance important de sa population qui passa à plus de 200 000.

Macao territoire chinois sous administration portugaise régi par le Statut organique de 1976 et révisé en 1990. Macao bénéficia d'une important croissance économique et démographique, malgré sa marginalisation par l'expansion économique de Hong Kong, la création des zones économiques spéciales et l'intégration économique grandissante du delta de la Rivière des Perles.

Bien que les Macanais soient influencés par les cultures occidentales et orientale, ils s'identifiaient davantage comme des Portugais (que des Chinois) et s'exprimaient souvent en portugais appris à l'école, même s'ils étaient nés en Chine et parlaient généralement le cantonais.

Le processus de rétrocession débuta en 1987. Le 31 mars 1993, l'Assemblée populaire nationale de la République populaire de Chine adopta la Loi fondamentale de Macao. Le 20 décembre 1999, Macao est dedevenue chinoise ("Administrativa Especial de Macau da República Popular da China". Le drapeau portugais ont été remplacés par le drapeau vert à lotus blanc. La fleur de lotus stylisée représente le peuple, et ses trois pétales les trois îles de Macao. Le pont et les vagues sont l'emblème de l'environnement naturel de Macao. Vers la fin de 1998, la population totale de Macao était passée à quelque 450 000 habitants.

La rétrocession à la Chine
Macao ne connaissait pas d'activité démocratique aussi développée que Hong Kong. L'économie, dominée par les jeux, était contaminée par une criminalité violente aux conséquences sociales importantes. Aussi la décision de Pékin de placer des unités de l'Armée populaire de libération, pour faire le ménage à Macao, fut bien accueillie. Les résultats ne se sont pas fait attendre : les crimes violents ont baissé de 70 % en 2000 et de 45 % en 2001.

Économie
Macao est le territoire le plus riche de Chine continentale après Hong Kong. Le capitalisme est le système économique officiel du territoire. Propriété privée et libre circulation des capitaux sont garanties. Macao dispose de son propre système fiscal et douanier et sa propre monnaie, la pataca, lié au dollar hong-kongais.

L'économie de Macao bénéficie de son port franc, du libre échange avec la Chine continentale et de sa proximité avec la province du Guangdong, une des provinces chinoises les plus dynamiques. Les casinos assurent 70% des revenus fiscaux. Macao reste le seul endroit de Chine où les casinos sont autorisés. Les revenus du jeu sont désormais plus élevés qu'à Las Vegas.

Une zone de 5 km², nommée Cotai, a été conquise sur la mer entre l'île de Taipa et l'île de Coloane. Cette zone est quasi-exclusivement dédiée au jeu avec la construction de plusieurs casinos et de grands hôtels, de salles de spectacles et centre de loisirs.

Transport
La compagnie aérienne Air Macau dessert, entre autres, l'aéroport nouvellement construit sur la mer.

Ports
Trois siècles durant, le comptoir de Macao fut un des fleurons de l'empire colonial portugais. Il est aujourd'hui un simple port de pêche n'accueillant que des sampans et des jonques à faible tirant d'eau, car l'estuaire de la rivière des Perles s'ensable. De l'autre côté de la presqu'île, un port moderne permet de faire toutes les heures la traversée par hydroglisseur jusqu'à Hong Kong.

Jumelages
- Porto (Portugal)

En relation avec la zone   
Hong Kong

Macao

Article(s) en relation